Jeûner à la maison

Le site pratique pour faire un jeûne ou une cure détox. Jeûner chez soi c'est possible! Alors lancez-vous !

OFFERT!Votre guide complet

Quel type de jeûne vous convient?

La cure d’argile en interne : utiliser l’argile pour détoxiner et se soigner

cure argile verte en interne

L’argile présente de nombreuses propriétés et elle soignerait la plupart des pathologies selon ses avocats les plus illustres comme le Dr Jade Allègre. Elle peut être utilisée en cataplasme sur la peau mais aussi en usage interne, c’est à dire lorsque l’argile est bue. Argile blanche, verte, rose, rouge, jaune, ou argile illite, Montmorillonite, kaolin, ghassoul… toutes ces argiles de différentes couleurs et différentes couleurs ont toutes des bienfaits incroyables pour améliorer notre santé.

L’argile est une roche sédimentaire que l’on retrouve un peu partout, principalement composée de silice, mais également très riche en minéraux tels que le magnésium, calcium, phosphore, aluminium, fer, sodium, cuivre, zinc, sélénium, potassium, manganèse, et bien d’autres.

Dans son état brut, l’argile est une roche imperméable qu’on trouve à un mètre de profondeur. Elle existe dans différentes couleurs : verte, rouge, brune, blanche.. selon les éléments qui la composent. Elle peut être commercialisée sous plusieurs formes selon son utilisation : en poudre, concassée, surfine, ou hyperventilée.

De par sa composition, l’argile est une roche saine et naturelle que l’on peut exploiter pour de nombreuses utilisations.

L’argile, un remède ancestral

Depuis des milliers d’années, l’argile trouve son utilité dans plusieurs domaines : matériaux de construction, fabrication de poteries et d’accessoires, élément de rééquilibrage du sol, mais aussi pour le lavage des cheveux et du corps. Dans la nature, l’argile appelle aussi les animaux, qui s’y roulent instinctivement lorsqu’ils sont blessés.

L’argile, une roche multiusages 

L’argile est connue pour ses propriétés cicatrisantes et apaisantes pour la peau. En usage interne, elle possède des propriétés reconstituantes et régénératrices, puisqu’elle est riche en minéraux et en oligo-éléments qui entrent en jeu dans le fonctionnement de nos organes et participent donc au processus de stimulation et de revitalisation du corps.

Argile verte en interne

  • L’argile est un protecteur naturel

Dotée d’un fort pouvoir absorbant et adsorbant, l’argile attire et capte les impuretés et les toxines lors de son passage dans le tube digestif, et les entraîne à l’extérieur du corps. Ainsi, son action vermifuge et anti bactérienne débarrasse le système digestif des germes, des vers, et des parasites logés. Elle est donc efficace contre les désordres intestinaux, les empoisonnements et conforte l’action des organes excréteurs.

Au niveau de la cavité buccale, l’argile nettoie les dents et les gencives sans les agresser et aide à leur renforcement, d’ailleurs, on la retrouve dans la composition de nombreux dentifrices.

  • L’argile régénère les muqueuses

L’argile peut venir à bout de nombreux problèmes de santé d’une manière naturelle, en effet, ses propriétés antiseptiques aident à la régénération et la cicatrisation de la paroi intestinale dans le syndrome de l’intestin perméable, elle limite ainsi les complications qui en découlent comme les dysfonctionnements immunitaires, les allergies, les problèmes thyroïdiens, dus à une mauvaise filtration au niveau digestif.

De plus, elle aide à la désinfection de l’intestin tout en contribuant au développement d’une bonne flore intestinale. Au niveau gastrique, elle prévient les ulcères et les inflammations et constitue un excellent pansement.

  • L’argile, un reminéralisant et un anti-inflammatoire naturels

Grâce à sa richesse en minéraux, l’argile aide à la régénération rapide des globules rouges et prévient donc l’anémie et les carences, en maintenant une bonne vitalité. La teneur importante en silice lutte contre les inflammations, et contribue à la souplesse et la résistance des articulations, ainsi que la solidité des os et l’intégrité des vaisseaux sanguins. Elle est donc utilisée dans la prévention de maladies inflammatoires telles que l’arthrose, le rhumatisme, mais aussi dans la guérison après une fracture ou une entorse, elle peut aussi être associée à des huiles essentielles pour renforcer ses bienfaits.

  • L’argile dans l’équilibre acido-basique

L’alimentation acidifiante, la pollution, ainsi que le stress quotidien sont des éléments acidifiants du corps, qui peuvent être la cause directe ou indirecte de nombreuses pathologies à long terme. Les minéraux qui constituent l’argile apportent un équilibre face à cet excès d’acidité et facilitent le travail des organes émonctoires (foie, rein, peau..) dans leur travail d’épuration. Le pouvoir alcalinisant de l’argile aide aussi à combattre les reflux acides, les gastrites, et les ulcérations sans endommager les muqueuses.

utilisation de l'argile verte en interne

Comment consommer l’argile en interne ? 

L’argile verte est celle utilisée pour faire une cure en interne. Vous pouvez la préparer le soir pour la boire le matin à jeun.

Comment préparer l’eau d’argile à consommer le matin ? 

  • Dans un verre d’eau (non javellisée et non chlorée), mettez une c.à.c d’argile verte surfine en poudre : éviter les cuillères en métal car les ions de l’argile peuvent s’échapper et s’agglutiner à la surface, utilisez plutôt une cuillère en bois ou éventuellement en plastique. Utilisez un bol en céramique.
  • Laisser poser le mélange toute la nuit afin que l’argile libère ses minéraux.
  • Prendre le verre d’eau le matin à jeun. Vous avez deux méthodes qui se côtoient à l’heure actuelle. Certaines personnes vont diront de seulement boire l’eau, sans remuer l’argile surtout si vous avez beaucoup de toxines afin d’éviter les cures curatives. D’autres personnes, dont les docteurs les plus anciens connaisseurs de l’argile, vous diront qu’à l’époque, il fallait remuer l’argile et boire l’eau argileuse avec tout son contenu et non pas seulement l’eau… j’ai tendance à recommander de boire de l’argile en remuant l’argile dans le verre sauf pour les personnes qui ont beaucoup de toxines et ont peur d’avoir des réactions d’éliminations de toxines importantes.

Répétez cette opération chaque jour pendant 2 semaines, si vous voyez que vous avez une bonne tolérance, vous pouvez poursuivre la cure jusqu’à 3 semaines.

Selon votre but, il existe plusieurs façon de faire :

  • En cas de diarrhée : prenez 2 à 3 verres par jour jusqu’à ce que votre transit intestinal soit à nouveau rétabli.
  • Pour les maux de gorge : gargarisez avec de l’eau argileuse 3 fois par jour.
  • Pour un soin bucco-dentaire : il est conseillé de saupoudrer de l’argile blanche sur votre brosse à dents, son pouvoir alcalinisant élimine les toxines et rééquilibre l’hygiène buccale.
  • Pour éliminer les toxiques dans le corps : une cure d’argile de trois semaine favorisera l’élimination des toxines et toxiques contenus dans le corps
  • Pour la perte de poids, une cure d’argile assainira le milieu intestinal et favorisera la perte de poids.

Précautions d’emploi lors de la cure d’argile en interne

La cure d’argile est certes une merveille pour la santé, mais certaines précautions doivent être prises afin d’éviter d’éventuelles complications.

  • Il faut prendre son eau argileuse en dehors des repas

L’argile se lie aux molécules de gaz, aux toxines, et les entraîne hors du corps. Il est conseillé de la prendre en dehors des repas afin qu’elle n’interfère pas avec les minéraux et les vitamines, au risque d’altérer leur absorption par la muqueuse intestinale. Il faut la prendre aussi en dehors de la prise de compléments alimentaires et attendre au minimum 2 heures après pour que ceux-ci puissent être efficaces.

  • Il faut prendre une petite quantité d’argile, pendant un maximum de 21 jours

Une c.à.c d’argile suffit pour bénéficier de ses effets, il est inutile d’ingérer de grandes quantités. Également, l’argile reminéralise il est vrai mais elle peut aussi emmener avec elle des nutriments qui étaient nécessaires à l’organisme. Il existe plusieurs visions qui se contredisent sur le côté reminéralisant ou déminéralisant de l’argile, je la conseille donc en cures de trois semaines environ.

A long terme, l’argile peut causer des constipations, il est donc souhaitable, si vous souhaitez prolonger votre cure, de faire des semaines de pause, environ toutes les trois semaines avant de poursuivre la cure.

  • L’argile peut avoir des interactions avec certains médicaments

L’argile peut interagir avec la Cimétidine, anti-ulcéreux, en inhibant son absorption. Elle diminue de 30 % la biodisponibilité de la quinine, médicament utilisé dans le traitement des formes graves du paludisme.

  • Contre-indications à la cure d’argile en interne

L’argile en interne est contre indiquée chez certaines populations :

  • Les personnes souffrant d’une insuffisance rénale.
  • Les personnes atteintes de la maladie de Wilson.
  • Les bébés et les nourrissons (avec une grande précaution et un avis médical).
  • Les femmes enceintes et allaitantes.

La cure d’argile en interne tout comme en externe est un traitement phare dans le monde de la naturopathie. De par sa richesse en éléments reconstituants, elle représente un moteur puissant de la revitalisation et la régénération des muqueuses internes et contribue à l’entretien d’un bon système immunitaire.

Téléchargez votre Ebook offert “Retrouver l’énergie et la vitalité”

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *