Comment jeûner le soir ?

jeuner le soir

Le jeûne intermittent consiste à jeûner pendant 16 heures et ne manger que durant les 8 heures restantes de la journée. Il est possible de sauter le petit déjeuner ou le dîner. 

Pratiquer le jeûne intermittent 2 à 3 jours par semaine ou en tout temps présente de nombreux bénéfices pour notre organisme. Jeûner le soir fonctionnera donc en faisant un jeûne intermittent de  16 heures voire  17h, 18h ou 19h pour certains en arrêtant de s’alimenter en milieu ou fin d’après midi.

Dans cet article nous allons nous contenter de parler du jeûne intermittent 16/8 (manger pendant 8h et jeûner pendant 16h) aussi appelé intermittent fasting ou fasting tout simplement. 

Pourquoi est-il préférable de jeûner le soir ?

Comment répartir ces 16 heures de jeûne ? Ce système de jeûne intermittent rend le jeûne bien plus facile en pratique et moins agressif au corps car il n’inflige pas un changement brutal d’habitude et cela permet au corps de purger de ses toxines.

Comment répartir ces heures de jeûne ? Soit manger le soir pour pouvoir sauter le petit déjeuner, voir le déjeuner si vous faîtes un jeûne OMAD avec un seul repas par jour. Ou alors avoir son dernier repas plus tôt le soir, ou dans l’après-midi, et ne rien manger jusqu’au lendemain matin ou à midi. 

Ici nous allons parler de jeûner le soir. Jeûner le soir, signifie en pratique avoir son dernier repas vers 17h00 ou 18h00 et ne plus rien manger jusqu’au lendemain matin. Ce système rend le jeûne bien plus facile en pratique et moins agressif au corps car il n’inflige pas un changement brutal d’habitudes et cela permet au corps de purger de ses toxines.

Pour qui ?

  • Les personnes qui veulent perdre du poids : plus le jeûne est long entre 17-18h et plus il sera efficace. Dans ce cas de figure, il est plus intéressant de sauter le petit-déjeuner aussi et avoir son premier repas de la journée vers midi. 
  • Neuro-arthritiques : ce sont des personnes minces et élancées, qui ont un faible appétit, peu de réserves et ne digèrent pas bien les excès de nourritures. Elles ont généralement faim le matin, donc il est recommandé d’avoir son premier repas de la journée comme déjeuner ou petit-déjeuner, ayant besoin d’un plus grand apport le matin. Aussi, le jeûne les aiderait à réguler leur système digestif.

Bienfaits du jeûne le soir :

  • Régénération du corps :

Lorsque le corps subit un excès en nourriture trop riche et en quantité importante comme par exemple durant les fêtes, ne rien manger en soirée jusqu’au lendemain permet à notre organisme de se purifier et de se régénérer. Le corps étant au repos pendant plusieurs heures (en supposant une moyenne de sommeil de huit heures), il se nettoie des toxines accumulées pendant la journée, en éliminant les cellules mortes et en les régénérant durant le sommeil.

  • Perte de poids :

Passer seize heures ou plus sans manger et n’ayant pas de digestion à faire le soir, notre métabolisme puise son énergie dans la graisse stockée. Si l’alimentation durant la journée est adaptée, la régulation du poids sera beaucoup plus rapide.

  • Amélioration du sommeil :

Après un repas lourd, on a tendance à avoir du mal à dormir et passer une nuit fractionnée faites de mauvais rêves, ballonnements et perte d’énergie. Ce n’est pas étonnant, étant donné que notre métabolisme demande énormément d’énergie. Jeûner le soir apporte un réel repos au corps et à l’esprit ; une tranquillité d’esprit qui se traduit par une nuit de sommeil réparatrice. Donc au réveil on se retrouve vitalisés et plein d’énergie !

  • Régulation du transit intestinal :

Autre bienfait du jeûne, qui à mon sens me semble extrêmement important, est la régulation du transit. Si nos habitudes alimentaires sont irrégulières et mal équilibrées, notre métabolisme se retrouve chamboulé. Cela se traduit par des ballonnements, fatigue, constipation et douleurs au ventre. Le fait d’imposer à notre corps un rythme stable et fidèle lors de la prise de repas, ainsi qu’une alimentation adaptée, notre métabolisme (aussi appelé « deuxième système nerveux ») fonctionnera de manière normale et optimale.

  • Prévention de certaines maladies :

Plusieurs études ont démontré un effet positif quant à la prévention de certaines maladies, pour n’en citer que quelques-unes : 

  • Réduction des risques de diabète.
  • Diminution des risques cardio-vasculaires.
  • Diminution du taux de mauvais cholestérol dans le sang.
  • Perte de poids.
  • Amélioration des fonctions cognitives. 
  • Ralentissement du vieillissement du cerveau. 

Comment bien jeûner :

Il est primordial pour que ce jeûne intermittent ait un effet notable et positif à notre organisme de se nourrir correctement. Se priver de manger pendant plusieurs heures pour ensuite se remplir l’estomac n’importe comment et n’importe quand sera nocif pour le corps. 

  • Manger à des heures régulières :

Il est important d’habituer notre corps à manger à des heures plus au moins précises afin d’éviter d’avoir faim toute la journée et de grignoter entre les repas. 

Donc, une journée typique en jeûnant en soirée est comme suit :

  • 8 à 9h00 (si votre dîner est à 17h, ou petit déjeuner à 10h si votre dîner est à 18h) : premier repas de la journée.
  • 13h00 : Déjeuner 
  • Goûter : L’heure du sucré, option idéale on mangera au goûter un fruit car cela correspond à l’heure du sucré en chronobiologie et le sucre des fruits est bien absorbé. Autre option, un gateau maison sucré, des fruits secs … si vous voulez manger du sucre c’est à ce moment.
  • 17h00 ou 18h00 : diner léger

Bien sûr, ces horaires ne sont que des suggestions, il est évident que vous pouvez adapter vos heures selon votre emploi du temps et vos habitudes alimentaires. Cependant, il est recommandé d’avoir son dernier repas de la journée avant 19h00. 

  • Eviter le grignotage durant la période de réalimentation en dehors du jeûne  :

Grignoter entre les repas est à éviter même lorsqu’on ne jeûne pas. Et pour éviter d’avoir faim toute la journée, notre alimentation doit être variée et sans frustrations. 

  • Avoir des repas complets :

Tout l’intérêt du jeûne est de se sentir mieux dans son corps et esprit en mangeant équilibré et en donnant au corps ce dont il a besoin pour bien fonctionner toute la journée. Il est donc important d’inclure les sources essentielles dans nos repas : protéines, glucides, lipides, fibres et vitamines. 

  • Exemple d’un menu :

  • Premier repas :

Idée de petit déjeuner : 

  • Des tranches de pain sans gluten si possible maison avec de l’avocat étalé ou 2 œufs au plat ou coque 
  • Un smoothie de fruits, lait végétal, bons nutriments 
  • Un jus de légumes suivi d’un fruit 
  • Un miam de fruit par exemple 
  • Une journée rien 
  • Déjeuner  (au choix) :
  • Une protéine animale avec des crudités. Si vous êtes en sous-poids, rajoutez un peu de potiron ou patate douce par exemple pour ne pas être sur un régime hypotoxique. Les personnes en surpoids, ou à digestion faible ne mélangez surtout pas les protéines et céréales. 
  • Des céréales avec des crudités (padthai végétarien, curry végétarien, pâtes sans gluten avec sauce veggie accompagné d’une grande salade) 
  • Une grande salade crue avec des végétaux, éventuellement des fruits si mixables avec des légumes, des graines, des supers aliments
  • Des légumes cuits et avec des crudités 
  • Goûter (vers 16 ou 17h)
  • L’heure du sucré, option idéale on mangera au goûter un fruit car cela correspond à l’heure du sucré en chronobiologie et le sucre des fruits est bien absorbé. Autre option, un gateau maison sucré, des fruits secs … si vous voulez manger du sucre c’est à ce moment 
  • Dernier repas ou dîner :
  • Une soupe avec une salade 
  • Une grande salade 
  • Un fruit puis une salade 45 min après 
  • Un jus de légume et une salade 
  • Eventuellement ajoutez une petite protéine animale : quelques crevettes par exemple, ou végétale un peu de tofu fumé et fermenté par exemple si besoin
  • Boire beaucoup !

Bien que ce ne soit pas mentionné précédemment, il est extrêmement important de s’hydrater tout au long de la journée et à chaque repas ! 

Astuces pour ne pas avoir faim lorsqu’on ne mange pas le soir :

  • Bien s’hydrater :

Vous allez certainement ressentir des creux durant votre période de jeûne et avoir faim. Boire beaucoup d’eau et d’infusions toute la journée donne un effet de satiété et aide le corps dans son processus de détoxification ou « détox ». On évitera donc toute boisson à base de caféine comme le café ou autre boisson énergétique et on privilégiera l’eau, les infusions et les tisanes. 

  • Manger sans se priver :

A la fin du repas, on doit se sentir rassasiés ce qui nous évitera de grignoter ou de se ruer sur la nourriture au prochain repas. 

  • Trouver une occupation :

Trouver une activité passionnante le soir pour s’occuper et passer le temps. Le fait de s’occuper en exerçant une pratique qu’on aime nous fait oublier qu’on a faim !   

Comme par exemple prendre un grand bol d’air frais : se promener, admirer le coucher de soleil et prendre des photos. 

S’atteler à une passion comme l’écriture, la lecture, la peinture ou suivre une formation. 

Faire du yoga doux et méditer pour apaiser l’esprit et détendre les muscles.

Toutes ces activités font passer le temps plus vite et permet de nous détendre pour bien dormir la nuit et se remplir d’ondes positives.

Cliquez ci-dessous pour voir ma vidéo Comment jeûner le soir ?

 

Téléchargez mon ebook : 3 CONSEILS POUR METTRE EN PLACE SON JIS Jeûne Intermittent Sec

JIS-jeûne-intermittent-sec-conseils

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *