Préparation du jeûne avec la descente alimentaire

preparation-jeune

Bien préparer son jeûne est essentiel lorsque l’on veut faire un jeûne de plus de 24 ou 48 heures

Pourquoi ? parce que plus le jeûne est bien préparé en amont, plus il est facile de jeûner. Lorsque vous effectuez ce que l’on l’appelle dans le jargon, la descente alimentaire (si vous n’avez pas encore téléchargé le livret gratuit pour Bien préparer votre jeûne, indiquez votre e-mail dans la fenêtre qui s’affiche sur ce site et lisez ce livret qui vous sera très utile), vous préparez votre corps lentement à jeûner et à éliminer les toxines.

La descente alimentaire va permettre de réduire le nombre d’aliments différents que l’on consomme avant de commencer le jeûne mais aussi surtout supprimer toute la nourriture qui est toxique ou néfaste pour notre corps… et croyez-moi, une fois tous ces aliments supprimés il ne reste plus grand chose dans notre assiette, surtout pour les personnes qui ont l’habitude de manger à l’extérieur. Pour celles qui sont végétariennes ou crudivore la descente alimentaire est généralement plus facile car proche de ce qu’elles consomment au quotidien.

D’ailleurs, il n’est pas rare que pendant la phase de préparation du jeûne, des personnes passent par une crise que l’on pourrait appeler “crise d’acidose” comme pendant le jeûne. Des forts symptômes d’élimination, des nausées, des vomissements parfois, des diarrhées, passer à une alimentation principalement végétale et crue fait l’effet d’une véritable détox. Enfin, lorsque vous intégrez une descente alimentaire, c’est à dire une réduction de la variété des aliments consommés dans votre assiette et une reprise alimentaire progressive en sortie de jeûne, vous gagnez en jours de détoxination puisqu’on considère que autant de jours de jeûne équivaut à autant de jours de préparation et autant de jours de reprise. Certains naturopathes iront jusqu’à dire le double de préparation que de jours de jeûne mais sachez que ces règles ne sont nullement basées sur aucune étude scientifique. C’est un simple consensus crée parce que une personne l’a dit et que tout le monde a répété derrière elle.

Je conseille de préparer et faire une reprise sur autant de jours de jeûne que de avant et après, mais je vous invite à être flexible et tester de vous-même. On peut vous édicter des milliers de règles à suivre mais rien ne vaut l’expérience personnelle pour dire ce qui vous va à vous.

En pratique 

5 jours de jeûne = 5 jours de préparation

Donc la règle pour bien préparer son jeûne c’est de faire autant de jours de préparation que son temps de jeûne : par exemple 5 jours de jeûne = 5 jours de préparation avant. 15 jours, 15 avant et après… etc.

Je choisis ici 5 jours de jeûne car c’est la durée minimale pour qu’un jeûne soit considéré comme thérapeutique, c’est la durée généralement proposée en centre de jeûne, et c’est la durée que je propose dans mon programme d’accompagnement au jeûne à la maison que vous pouvez voir dans l’onglet formations;

Chaque jour, on va éliminer certains aliments pour aller vers un régime alimentaire composé le ou les derniers jours de jus de fruits et légumes frais, de soupes de légumes moulinés (mais non mixés) et de fruits entiers.

Pensez à marcher et vous aérer
Pensez à marcher et vous aérer

Je conseille à toutes les personnes qui veulent faire une semaine de jeûne de prendre  aussi plus de temps pour eux durant cette semaine de transition, de prendre du temps pour marcher 30 minutes chaque jour, de prendre le temps de respirer, de lire un livre inspirant ou de passer du temps au calme. C’est ce que je fais aussi en préparation de jeûne, en allant me balader chaque jour, en pratiquant la méditation, les mouvements de stretch, yoga, la visualisation, la lecture le soir etc… cela fait un bien fou !

La descente alimentaire en pratique

Les premières choses à supprimer sont les excitants comme le thé, le café, l’alcool et la cigarette. Remplacer ces excitants par un jus de fruit frais (ou mieux encore légumes frais) ou une tisane permettra d’éviter les maux de tête ou le stress lié à l’arrêt de ceux-ci lors des deux premiers jours du jeûne. Donc si vous le pouvez 7/10 jours avant ou a minima 5 jours avant éliminez ces toxiques.

5 jours avant,

il sera conseillé d’arrêter les protéines animales et tous les produits sucrés artificiels (desserts, gâteaux, yaourts…). En pratique, céréales et légumes par exemple…

4 jours avant,

il vous faudra éliminer les céréales, les légumineuses (pois chiches, lentilles), le sel et les épices autant que possible. Des feuilles d’endives, de salade, des tranches de radis noir ou des bâtonnets de carotte pourront facilement remplacer le pain.

Carottes, betterave, salade, persil, olives, sésame, et graines germées, une salade pour J-4 ou J+4
Carottes, betterave, salade, persil, olives, sésame, et graines germées, une salade pour J-4 ou J+4

 

2 jours avant,

vous pourrez manger des légumes crus (salades) et des fruits, des smoothies de fruits et des jus de légumes pressés à l’extracteur comme ici, carotte, betterave, pomme et épinards…

J- 1 :

Enfin, consacrez le dernier jour de préparation à la consommation de jus de légumes pressés à l’extracteur, des fruits crus ou légumes crus et éventuellement des bouillons de légumes moulinés seulement.

Arrivé(e) au soir avant votre premier jour de jeûne, c’est le moment de la purge ! Lisez l’article ici si vous ne l’avez pas encore fait !

Vous souhaitez vous lancer rapidement dans un jeûne ? ne restez pas seul.

Rejoignez le programme Jeûner à la maison pour être accompagné(e) au jours le jours du premier jour de la préparation du jeûne à la fin de reprise alimentaire (le programme de préparation ou jeûne seul est possible). Cliquez ici pour lire plus. 

Flashback sur ma descente alimentaire avant mon premier jeûne de 4 jours en 2016
Je n’ai pas suivi la diminution alimentaire à la lettre c’est vrai, même si j’en connais les principes par coeur…  oui j’ai mangé de la viande 4 jours avant et j’ai même bu un café aujourd’hui, et même si ce n’est pas idéal, je pense qu’il faut savoir être flexible avec soi même et connaître petit à petit son corps. Je sais qu’il me reste encore 48 heures et donc je ne prendrai pas de thé ni de café ces deux derniers jours car par expérience je sais que j’ai tendance à m’accoutumer au café après seulement une dizaine de jours à en boire un par jour ou tous les deux jours, donc le café est addictif, il est toxique pour le foie et l’organisme et surtout il est très acidifiant, surtout pour les profils neuro-arthritiques qui fabriquent déjà une grosse acidité endogène.

Au menu de ces deux derniers jours, de l’alimentation crue, vivante et végétarienne bien sûr… mon repas préféré des rouleaux de printemps avec une feuille de nori (ou riz) des bâtonnets de carotte, betterave, concombre, poivron cru, coriandre, menthe, salade avec une sauce à la tahina, tamari, gingembre, citron, huile de coco…

Rouleau de printemps avec feuille de riz et légumes crus, photo de Cuisiner Cru de Leila Drissi et Xavier Boulière
Rouleau de printemps avec feuille de riz et légumes crus, photo de Cuisiner Cru de Leila Drissi et Xavier Boulière

mmmm promis je ferai un post sur ce fabuleux repas très prochainement. Et enfin, bien sûr 2 jus de légumes et fruits par jours avec 80% de légumes et 20% de fruit (un peu de pastèque ou d’ananas en l’occurrence).


Est-ce que la descente alimentaire vous semble compliquée ? Si oui, n’hésitez pas à poster votre question dans les commentaires, j’y répondrai personnellement.

[sc name=”WiDGET”]

Le jeûne et la détox c’est la mode

verres-deau

Le jeûne et la détox sont de plus en plus à la mode : et pour cause, le jeûne est la méthode de santé par excellence. Il permet de détoxiner le corps, alléger l’esprit, guérir de presque toutes les maladies, il est la seule méthode durable et efficace pour perdre du poids durablement, il active les processus de régénération et de rajeunissement et il permet d’être en pleine forme. Jeûner, c’est expérimenter la voie de la santé. Continue reading →

Mon défi : gagner 3 kg de poids grâce au jeûne

Le jeûne : le repas de fête du corps

Bonjour,
Je me présente pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore. Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker (ça veut dire praticienne de santé), passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite. Continue reading →