Le jeûne : Bouillon ou pas bouillon ?

Jeûner l’hiver est souvent réputé plus difficile. En effet, le froid, parfois la pluie, la neige n’encouragent pas trop à pratiquer la restriction calorique ou à jeûner…à moins d’avoir un bon feu de cheminée pour se réchauffer, d’être en compagnie de bons amis qui vont rendre le jeûne agréable, ou d’avoir des lectures passionnantes qui permettent de s’introvertir et passer du temps avec soi-même.

Beaucoup de personnes qui jeûnent l’hiver aiment prendre des bouillons de légumes surtout le soir pour réchauffer l’organisme et surtout le coeur, en ayant l’impression d’avoir un plat chaud. De nombreux centres de jeûne donnent des bouillons, et la clinique Buchinger en a fait sa marque de fabrique aussi. Personnellement, je ne donnais ps de bouillons de légumes et j’y étais même opposée.

Pourquoi les bouillons ne sont pas nécessaires pendant le jeûne ?
Les aliments cuits perdent 100% des enzymes, 70% des minéraux et 50% des vitamines. De plus les aliments cuits, meme les fruits et légumes sont légèrement acidifiants, donc quel intérêt à manger ou boire des aliments pauvres nutritivement surtout durant un jeûne ? Certes la recette Buchinger conserve seulement 20% des légumes qui sont mixés et le reste provient de l’eau de cuisson. L’apport en légumes solides est donc très limité et le reste provient de l’eau de cuisson mais qui est parfumée de ces légumes cuits. Il n’y a donc pas grand intérêt à mon sens à prendre ces bouillons. C’est pour cette raison que je conseille les jus de légumes pressés à l’extracteur qui sont un cocktails de vitamines, d’enzymes, de micro nutriments et d’oligo-éléments. C’est ce que nous pratiquions au centre de Jeûne Santé à La Grande Motte. Mais la grande majorité des jeuneurs se plaignaient l’hiver d’avoir toujours froid, ils étaient moins enthousiastes que lors des sessions de mi-saison où il fait très beau et chaud, le jeûne était plus difficile. On nous réclamait chaque semaine un bouillon de légumes!

Le bouillon de légumes de Marc
L’idée est donc venue d’avoir un bouillon de légumes qui permet de conserver au maximum les vitamines et les minéraux. Issu de l’école hygiéniste de Professeur Grégoire Jauvais, mon mari Marc a concocté une recette de bouillon cru. En effet, manger cru, avec une nourriture cuite en dessous de 45 degrés permet d’apporter des aliments qui donnent de la vitalité au corps et permettent d’alcaliniser l’organisme. Cela permet d’avoir une boisson chaude, qui change de goût des infusions de plantes qui deviennent après quelques jours souvent moins agréables. Cela donne l’impression au jeûneur ou à la jeûneuse d’avoir un repas et de mieux gérer psychologiquement le jeûne.

Comment faire un bouillon cru ?
Voici la recette presque secrète du bouillon de Marc. Vous mettez les légumes et les aromates comme pour une soupe de légumes cuite dans une casserole. Vous versez de l’eau chaude que vous avez chauffée dans une bouilloire et vous mettez un couvercle. Vous laissez “infuser” le tout puis vous retirez les légumes  en laissant seulement 20% de ceux ci dans la casserole ou cocotte (dans laquelle on a retiré le bouchon de vapeur), vous mixez et vous filtrez…. Et vous aurez un délicieux bouillon cru qui vous apporte de la vitalité !

Bonne dégustation et bon jeûne

Justine

Recette du bouillon cru de Marc

(Pour 2 personnes)
1 pomme de terre
2 carottes
1 oignon
1 gousse d’ail
1 branche de céleri ou un petit morceau de céleri rave
Quelques brins de coriandre ou persil
Quelques feuilles de Laurier ou Thym

1/ Couper les aliments et les mettre dans une casserole ou cocotte minute sans fermer le couvercle à vapeur bien sûr.
2/ Verser de l’eau bouillante
3/ Laisser “infuser” pendant une quinzaine de minutes
4/ laisser seulement 1/5ème des légumes (utiliser le reste dans un autre plat par exemple)
5/ Mixer le tout
6/ Filtrer pour obtenir le bouillon. Si vous ne jeûnez pas, vous pouvez manger la soupe sans la filtrer.

 

Le programme d’accompagnement en ligne, crée par Justine Lamboley sera disponible au printemps 2018. Il permettra de bénéficier d’un accompagnement individualisé au quotidien, en étant motivé et suivi comme dans un centre de jeûne, mais en restant chez vous. Je vous dirai bien sûr dès que le programme est disponible !

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *