🦠 Comment se protéger du coronavirus ? 5 conseils essentiels 🦠

 

Tous aux abris ! Le coronavirus arrive chez nous ! Un nouveau coronavirus, plus violent que le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère ) et le MERS ( Middle East Respiratory Syndrome) venu de la ville de Wuhan en Chine qui pourrait vous contaminer et vous faire mourir…

Les informations véhiculées en boucle par les médias inquiètent de nombreuses personnes qui ont peur d’attraper le virus, et le sujet est dans tous les “headlines” les trois titres que vous voyez généralement mis en avant par les chaîne internationales d’information en continu, en ce début d’année 2020.

Le virus fait peur car il n’y a pour le moment aucun traitement à part la mise en quarantaine et il n’existe encore aucun vaccin (que les compagnies pharmaceutiques doivent rechercher activement vu le potentiel de développement de la pandémie).

 

Comment se protéger du Coronavirus ou pneumonie de Wuhan ?

Plutôt que de céder à la peur, d’aller chercher votre masque en pharmacie (peut-être déjà en rupture), je vous propose 5 conseils essentiels pour BOOSTER VOTRE SYSTEME IMMUNITAIRE, solution la plus fiable pour se protéger du coronavirus comme de tous les virus hivernaux.

Voici la vidéo avec les conseils pratiques (la vidéo est plus complète que l’article ci-dessous)

Conseil 1 : Faites un jeûne intermittent (ou thérapeutique)

Le jeûne intermittent permet de booster le système immunitaire et la régénération des cellules de la muqueuse intestinale. Plusieurs études ont montré que le jeûne, même intermittent ou de trois jours permettait d’augmenter la régénération des cellules de l’intestin, mais aussi les cellules souches.

D’après une étude très connue, réalisée par un groupe de chercheurs de l’Université de Californie du Sud où travaille le professeur Longo, jeûner pendant 48 à 120 heures soit 2 à 5 jours permettrait au système immunitaire de se régénérer complètement. L’étude a été faite dans le cadre de traitements de chimiothérapie et comment limiter leurs effets mais les résultats prouvent que le jeûne permet de diminuer les niveaux de IGF 1, une protéine inflammatoire dans l’organisme. En diminuant l’inflammation de votre organisme par le jeûne (et une alimentation non inflammatoire comme nous allons le voir), vous laissez l’énergie à votre corps de lutter contre les virus ou bactéries.
Également, une autre étude publiée dans le cadre de l’étude du jeune intermittent pour la sclérose en plaques (sep), a montré chez le rongeur que le jeûne intermittent réduisait les symptômes associés à la sclérose en plaques (SEP), visiblement en modifiant à la fois le microbiote intestinal et le système immunitaire, ce qui influe sur l’évolution de la maladie. Dans cette étude, les souris ont été soit autorisées à manger librement, soit nourries tous les deux jours et ce pendant quatre semaines, avant de recevoir une immunisation pour déclencher des symptômes de SEP. Les deux groupes de souris ont continué à suivre le même régime pendant sept semaines supplémentaires. Les souris qui mangeaient tous les deux jours avaient moins de cellules immunitaires pro-inflammatoires et plus d’un type de cellule immunitaire maintenant la réponse immunitaire en échec que les souris qui prenaient des repas quotidiens.
“Le jeûne peut affecter l’inflammation et la réponse immunitaire de plusieurs façons”, dit le Dr Piccio, principale auteure de ces travaux. “L’une consiste à changer les niveaux d’hormones. Nous avons constaté que les niveaux de l’hormone anti-inflammatoire corticostérone étaient presque deux fois plus élevés chez les souris à jeun. Mais ce peut aussi être lié au microbiote intestinal ».
Ce qui veut dire pour nous dans le cadre du coronavirus que dans tous les cas, le jeûne intermittent ou le jeûne court de 3 jours (si l’on ne peut pas faire 5 jours), permettent de renouveler le système immunitaire et d’augmenter la résistance de l’organisme aux infections, mais aussi d’améliorer la qualité du microbiote intestinal source de 80% de l’immunité globale de notre organisme.
En pratique, faites du jeûne intermittent pendant plusieurs semaines ou jeûnez 3 jours chaque mois pour des effets durables. Vous pouvez aussi Jeuner 5 jours tous les trois mois pour un effet véritablement thérapeutique et plus profond.

Si vous pouvez faire un jeûne thérapeutique de plusieurs jours, c’est encore mieux pour régénérer entièrement votre système immunitaire et les organes qui ont besoin de l’être. Egalement, avec le jeûne, vous faites un grand nettoyage de vos toxines ce qui va permettre à votre corps de lutter plus efficacement contre les virus, bactéries et maladies.

Conseil 2 : Passez à une alimentation plus végétale et plus crue 

L’alimentation crue est l’alimentation qui contient le plus de vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, ce qui va permettre d’engranger de l’énergie et réduire les efforts digestif de votre corps qui digérera une alimentation prévue pour lui.  Je vous conseille donc d’intégrer 50 à 70% de cru dans votre assiette pour régénérer votre organisme sur le long terme et booster votre système immunitaire. Si vous souhaitez accompagner vos crudités, je vous conseille d’y ajouter des graines, des oléagineux, des légumes cuits, ou des protéines animales de bonne qualité (oeuf coque, viande blanche, petits poissons). Evitez les aliments industriels, raffinés, tout ce qui est sucré artificiellement, les plats préparés, les céréales en excès, la consommation d’alcool, excitants (café, thé, chocolat)…

Le système immunitaire est principalement constitué des organes lymphoïdes qui sont les organes d’en charge de la réponse immunitaire de l’organisme. Ils sont principalement constitués de la moelle osseuse et le thymus qui produisent les cellules immunitaires (les lymphocytes) et d’autre part la rate, les ganglions lymphatiques, les amygdales et les amas de cellules lymphoïdes situés sur les muqueuses des voies digestives, respiratoires, génitales et urinaires.
L’ensemble de ces organes lutte contre les éléments pathogènes comme les virus, les bactéries ou les corps étrangers responsables d’infections ou de maladies. L’alimentation vivante et végétale permet à ce système immunitaire de fonctionner de façon optimale.
En plus d’une alimentation principalement crue et végétale, certains aliments antivirus connus sont à privilégier crus dans votre alimentation : le curcuma, l’ail, mais aussi le gingembre, le thym, la cannelle. Notez que vous pouvez aussi utiliser ces aliments en huile essentielle et vous badigeonner quelques gouttes sur les pieds et poignets chaque jour avant de sortir. Les plus connues sont le tea tree, la canelle, le thym a thymol, le gingembre, le ravintsare, la lavande vraie etc..

Conseil 3 : Arrêtez de manger des colles ! 

Les céréales, avec ou sans gluten produisent beaucoup de déchets colloïdes, c’est à dire des colles qui vont se fixer sur la paroi de votre intestin, du mucus, des glaires qui vont surcharger votre système digestif et pulmonaire. Si vous avez des pathologies ORL, il est évident que vous devez diminuer voire arrêter de consommer des céréales pour décharger votre système respiratoire. Pensez aussi aux purges d’huile de ricin pour éliminer les déchets de type colloïdes.

Conseil 4 : Stop au réflexe antibiotiques anti-inflammatoires etc. : renforcez votre flore intestinale 

Si vous prenez des traitements allopathiques à effets iatrogènes ( ou effets secondaires), des médicaments qui baissent votre immunité, affectent votre flore intestinale, je vous invite à essayer de les arrêter si vous le pouvez, et dans le cas échéant de booster l’immunité de votre intestin par les moyens mentionnés ci-dessus et des bons pro biotiques. Prenez toujours conseil auprès de votre médecin ou spécialiste avant de prendre la décision de changer votre traitement, lui seul connaît votre situation.

Selon des chiffres que j’ai pu lire dans un magazine de santé, ce serait 17 millions de Français qui ont un microbiote intestinal appauvri, donc bien au delà des personnes qui suivent des traitements de longue durée ou qui prennent des antibiotiques de façon ponctuelle et répétée. Dans ce contexte,  quand une famille de bactéries essentielles disparaît de votre organisme, c’est tout un mécanisme de protection qui s’effondre, les pathogènes prolifèrent et les maladies peuvent apparaître, mais aussi les virus sont plus effectifs pour nous toucher. Les probiotiques peuvent vous aider à maintenir une flore intestinale plus développée. Grâce à un processus de mise en culture et d’encapsulation spécial, on obtient, dans 1 seule gélule, des milliards de bonnes bactéries pour réensemencer nos intestins. Choisissez une marque au moins avec 10 milliards de bactéries et aussi diversifiées que possible.

Je vous conseille de prendre des Probiotiques de chez Herbolistique www.herbolistique.com comme le IMMUFLORE qui renforce le système immunitaire comme son nom l’indique, ou Flore junior pour les enfants et ados, ou La Royale www.la-royale.com éventuellement Pilege en pharmacie mais préférez les laboratoires mentionnés sur Internet si vous souffrez d’une flore intestinale déficiente ou si vous avez pris récemment des antibiotiques.

Conseil 5 : Changez de vibration et ne vous connectez pas à la peur du virus ! 

Chaque mot, chaque chose, chaque concept a une vibration. Les messages privés envoyés sur Facebook et les réseaux sociaux, comme celui de cette amie en Chine qui a définitivement vraiment beaucoup d’amis sur Facebook qui partagent son message très important, les informations et les conversations sur le coronavirus résonnent toute la journée dans votre cerveau et vous vous connectez en quelque sorte à la maladie. En se connectant à la maladie, même involontairement, vous vous mettez en résonance avec celle-ci en vibrant à la même fréquence. De plus si vous redoutez quelque chose, vous l’attire à vous, car vous vous mettez en résonance avec ce dont vous avez peur et vous l’attirez à vous. Le principe de la médecine quantique fonctionne ainsi : après un Scan de votre organisme, le système non linéaire (type physioscan, bio spect, Life etc.. ) repère les organes faibles ou les possibles pathologies, puis le thérapeute va envoyer une fréquence vibratoire permettant de rééquilibrer l’organe qui était sorti de sa bonne fréquence. Ici, dans le cas d’un virus, lorsque l’on se connecte à lui, en y pensant tout le temps, en regardant les informations, en ouvrant des messages contenant des informations, on entre en résonance avec celui-ci de façon négative. Cela ne veut pas dire que demain, le virus va se déclencher comme par enchantement, cela veut seulement dire que l’on sera déjà réceptif à lui au cas où il se présente. Alors changez votre vibration, visualisez vous en bonne santé, visualisez vous en confiance et éloignez vous des comportements de peur !

N’hésitez pas à partager l’article à vos proches et aux personnes qui vous entourent qui sont peut-être inquiètes.

PS.  Si vous souhaitez faire un stage de jeûne en Thalasso, cliquez sur ce lien www.jeunesante.eu – (vous avez 40€ de réduction sur votre séjour).

PSS. Si vous souhaitez avoir une consultation spécial jeûne pour vous lancer à la maison avec une de nos naturopathes cliquez ici.

 

 

 

 

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *