Equilibre acido-basique : lutter contre l’acidose tissulaire et alcaliniser le terrain

L’équilibre acido-basique est la base essentielle de notre santé. En effet, trop d’acidité dans l’organisme favorise l’apparition de dysfonctionnements et de pathologies, des plus bénignes aux plus sévères. Fatigue chronique, dépression, douleurs articulaires, ostéoporose, eczéma, psoriasis, gastrite, inflammation de l’intestin, surpoids, diabète, maladies auto-immunes, problèmes cardio-vasculaires, cancers, Alzheimer, toutes ces pathologies évoluent sur un terrain acide.

Le jeûne et les cures détox pour un bon équilibre acido basique

Beaucoup de personnes pensent que le jeûne acidifie l’organisme car il y a la phase de la « crise d’acidose » qui se produit en général le troisième jour de jeûne. Pourtant, une fois cette étape franchie, le jeûne ou la cure de jus de légumes vont permettre de détoxiner l’organisme et d’alcaliniser le corps au bout de quelques jours mais surtout sur le long terme. En effet lorsque l’on jeûne, surtout si l’on fait un jeûne hygiéniste avec repos, cocooning, pas de randonnée ou sport en excès, mais aussi pas d’énergie intellectuelle investie dans les réseaux sociaux, les emails, le travail et le stress quotidien, nous permettons au corps de libérer les acides, les toxines, les déchets physiques et mentaux. Une à deux cures de jeûne hydrique ou modifié par an sont nécessaires pour une personne en bonne santé.

Les bains salés

Les bains salés sont prodigieux pour alcaliniser le corps. 1 à 2 bains salés par semaine avec 500 grammes à 1 kilo de gros sel de mer gris non raffiné ou de sel de l’Himalaya permettront déjà de réduire la surcharge acide dans l’organisme. Vous pouvez également utiliser les sels de bain du Dr Salmanoff ou les bains Alkavie qui ont une composition plus élaborée pour faire des bains. Les séjours en Thalasso ou les bains de mer sont aussi extrêmement bénéfiques pour profiter des bienfaits de l’eau salée. C’est pour cette raison que lorsque nous avons commencé à encadrer des séjours de jeûne avec mon mari Marc Ansari, nous tenions absolument à le faire en Thalasso avec de l’eau de mer directement pompée dans la mer et mise dans un bassin chauffé pour en profiter toute l’année. Nous sommes maintenant avec Jeûne Santé en Thalasso à La Grande Motte mais aussi à Biarritz maintenant.

Les fruits et les légumes crus : l’alimentation alcaline par excellence

A l’heure actuelle, l’alimentation que nous consommons est presque exclusivement acidifiante. Pourquoi? Parce qu’elle contient très peu de fruits et légumes crus qui sont les seuls aliments alcalinisants. Je le ré-ecrit ici : seuls les fruits et les légumes crus et pour les fruits, cueillis mûrs sur l’arbre si possible sont alcalinisant.
Les protéines animales mais aussi les céréales dans une moindre mesure, mais aussi les légumes ou fruits cuits sont acidifiants. Pour avoir un repas équilibré au niveau des acides et des bases, un rapport de 1/3 d’éléments acidifiants pour 2/3 d’éléments alcalinisants est à conserver. En pratique, consommer au moins 50% voire 70% de crudités lors d’un repas est essentiel au maintien d’un bon équilibre acido-basique.
Lorsque l’on commence le cru (voir mon article sur la transition vers l’alimentation crue majoritairement), il est préférable de faire des jus de légumes pressés à l’extracteur qui sont mieux tolérés par l’organisme puisque les fibres solubles et insolubles ont été séparées.

Les compléments alimentaires

Il est difficile à l’heure actuelle de corriger l’équilibre acido-basique d’un organisme très acidifié par la seule correction alimentaire. L’alimentation, même entièrement bio, et même composée majoritairement de fruits et légumes cru ne suffiront plus à combler des carences ou à compenser l’acidification du corps. Les compléments alimentaires visant à « tamponner » cette acidité apporteront des citrates et composés alcalins essentiels dans le traitement de l’acidose tissulaire. Les recettes de grand-mère à base de bicarbonate de soude ou de citron devraient être utilisées avec précaution. Le bicarbonate de soude se transforme en chlorure de sodium au contact de l’estomac. Cela peut augmenter la tension artérielle et favoriser les calculs rénaux. Avec le bicarbonate de soude, l’acidité gastrique est d’abord neutralisée mais ensuite, l’estomac augmente sa production d’acide en réaction ce qui abîme énormément la muqueuse intestinale. Quand au citron, il n’est pas alcalinisant pour la plupart des personnes.

Le lithotamme, avec un PH9, est l’algue reine pour apporter minéraux et oligoéléments biodisponibles à l’organisme. Il contient notamment 33% de calcium. Mais il y a aussi la Klamath, la dolomite, le sérum de quinton, le jus d’herbe d’orge (les stars consomment la marque en vogue Green magma). J’utilise régulièrement le produit KLAMASTIM des laboratoires Herbolistiques et le Lithotamme de chez La Royale. Ces laboratoires travaillent exclusivement par téléphone et internet. En pharmacie vous trouverez des complément alcalinisants chez Nutergia notamment qui sont acceptables.

Moi en train de préparer un jus de reconnection (rouge avec la betterave) et un jus vert alcalinisant avec les épinards

Pourquoi cette acidose tissulaire ?

Beaucoup de gens se focalisent sur leur alimentation. Mais l’acidose est avant tout due au stress avant même l’alimentation. Les personnes stressées chroniques ont un terrain généralement très acide car le stress est oxydant et acidifie le métabolisme. Mais les pensées négatives, la colère, la rancune, les émotions négatives sont aussi extrêmement acidifiantes. Dans mon premier livre « Pratiquez le Bonheur », j’insiste beaucoup sur l’alimenttation comme facteur de santé mais l’alimentation psychique et émotionnelle me semble encore plus importante. Sans oublier de mentionner également l’alimentation spirituelle qui peut être cause de bonne santé ou mal être. Alors réduire son stress, surveiller ses pensées et son être sont une pratique quotidienne et constante.

Bien sûr, les personnes qui mangent des aliments transformés et raffinés sont aussi prompts à l’acidification de leur terrain. Les personnes diabétiques souffrent la plupart du temps d’une surcharge d’acidité chronique (lactacidose). Soulager leur foie et rééquilibrer leur flore intestinale déficiente est particulièrement important. Les personnes qui suivent un régime amaigrissant sont aussi promptes à l’acidose tissulaire. Les régimes comme les régimes Atkins ou Dukan détériorent la santé des patients car il y a alors un métabolisme de catabolisme (transformation sous forme de déchet ou d’énergie d’un élément assimilé par l’organisme) qui se met en place avec une surcharge importante d’ammoniaque et d’acide urique dans l’intestin.

Mais les sportifs aussi produisent aussi une grande quantité d’acides qui doit être rééquilibrée par une alimentation alcalinisante et un environnement paisible. Les malades chroniques, les cancéreux sont tous très acidifiés puisque l’acidose tissulaire est la raison de l’apparition de maladies des plus bénignes au plus graves. la surcharge acide favorise les processus inflammatoires. Les étudiants sont aussi très acidifiés de part leur mode de vie et le stress que les études favorisent. Je suis passée par les classes préparatoires et Sciences Po Paris donc je peux confirmer que les années étudiantes ne sont pas celles qui favorisent particulièrement la santé.

90% des personnes sont stressées dans leur vie privée ou professionnelle. Donc il n’est pas étonnant que nous soyons tous en acidose plus ou moins importante. Alors, il n’est pas trop tard pour nous prendre en main, le jeûne et les cures détox oui bien sûr mais aussi une pratique au quotidien qui permettra de rééquilibrer nos acides et nos bases dans l’organisme.

6 aliments très acidifiants au contraire….

Le coca (PH2)
Le café
Les thés (noir ou vert)
L’alcool
Les desserts industriels
La viande rouge

 

 

 

Si vous n’avez pas encore rejoint le groupe Facebook Jeûner à la maison, je vous invite à le faire. L’accès y est gratuit et vous pourrez avoir plein d’informations sur le jeûne et surtout poser vos questions. Vous pouvez aussi poster un commentaire ci-dessous. Je répondrai avec plaisir sur ces deux supports et vous aurez aussi l’expérience d’autres personnes sur ce forum d’échange.

 

 

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *