Interview exclusive Dr Serguei FILONOV ! Les bienfaits du jeûne sec

Le Dr Serguei Filonov, nous a accordé un entretien exclusif pour parler du jeûne sec et partager son expérience du suivi de jeûne sec.

 

Justine Lamboley : Comment vous êtes venu à faire expérimenter le jeûne sec à vos patients alors que souvent en médecine classique, parfois même en médecine naturelle, on va entendre dire que le jeûne sec est dangereux et que sans boire ni manger pendant 48h normalement on meurt… (Pourquoi en tant que médecin formé à l’université de médecine vous avez pris le pari et le défi d’essayer le jeûne sec) ?

 

RÉPONSE : J’aimerais vous raconter comment je suis venu au jeûne sec en quelques mots.  Quand j’étais à l’école (maternelle), un jour, avec un ami, nous sommes allés dans la nature puis nous sommes allés manger quelque part et j’ai vu un homme très malade du cancer qui hurlait des douleurs insupportables j’ai été frappé par cette scène. Et un jour, je suis tombé sur un livre d’une personne qui s’est guéri de cancer avec un jeûne hydrique de 50 jours. Dans ce livre il décrit chaque jour de son jeûne, comment la tumeur est partie petit à petit. Donc quand je me suis inscrit à l’université je savais déjà ce que je voulais faire. Je savais que je n’allais pas travailler dans la médecine traditionnelle. Je lisais beaucoup sur le jeûne et la médecine alternative.  Et quand j’ai eu mon diplôme universitaire, on m’a envoyé à Baïkal où j’ai rencontré Professeur Youri Nikolaev, le spécialiste mondial de jeûne hydrique et nous avons créé le centre de jeûne hydrique à Baïkal.  Pourquoi hydrique? Parce que Nikolaev supportait le jeûne hydrique et il se méfiait de jeûne sec (étant donné son âge et son conservatisme).

 

Pourquoi le jeûne hydrique n’améliore pas certaines pathologies sur le long terme ?

Nazila Shafiyeva (naturopathe Jeûner à la maison) : Beaucoup de personnes qui jeûnent n’ont pas d’amélioration après un jeûne hydrique. Dans le cas de pathologies intestinale par exemple (SIBO, SII, Candida, Ballonnements, gaz…) Les personnes jeûnent, se sentent mieux, et après la reprise alimentaire, les symptômes recommencent… du coup est ce que le jeûne sec peut marcher de manière durable pour eux ?

 

RÉPONSE : J’ai eu la même expérience.  J’ai eu des clients avec maladie de Bechterew (maladie inflammatoire du dos) ils étaient heureux au moment du jeûne, mais dès qu’ils réalimentaient, tous les symptômes revenaient.  J’ai commencé à réfléchir “Pourquoi?” Il y a eu une épidémie de grippe et j’ai eu l’angine (pharyngite) avec de complications.  Je me suis dit “C’est une inflammation. Une inflammation c’est de l’eau” et j’ai décidé Jeûner.  Après 4 jours de jeûne sec, j’ai guéri complètement. Et après ça, je n’ai jamais été malade de bronchite / angine etc.  Après, j’ai commencé lire les livres et petit à petit je suis venu au jeûne sec. Non seulement nous avons besoin de l’eau, les virus, les bactéries etc  aussi ont besoin de l’eau pour survivre.  Au début j’organisais le jeûne sec de 5 jours  parce que psychologiquement moi aussi je n’étais pas prêt.  Ce n’est pas facile.  Puis j’ai rencontré Leonid Shennikov (spécialiste de jeûne sec) qui a déjà organisé un séjour de jeûne sec de 11 jours.  Je suis allé dans son centre à Kislovodsk (Russie)  pour voir comment ses patients jeûnaient  et après ça j’ai surmonté mon obstacle psychologique et puis progressivement moi aussi j’ai organisé des séjours plus longs.

 

QUESTION : Combien de jours MAXIMUM de jeûne sec recommandez-vous? 

RÉPONSE Dommage que je n’ai pas mon nouveau livre sur moi. J’ai écrit dans ce livre (russe) que quand on passe le 9eme jour de jeûne sec on guérit de presque toutes les pathologies. Pourquoi presque? Parce que cela dépend de la maladie, de si cette personne prend des médicaments, de son poids etc.  Mais statistiquement les meilleurs résultats sont ceux qui ont jeûné 9-10 jours.

 

QUESTION : Quelle est la durée pour jeûner à la maison avec un jeûne sec sans boire ni manger consécutifs ?

RÉPONSE : pour ceux qui veulent faire un jeûne sec à la maison, je conseille de ne pas dépasser 5 jours. Pourquoi? Premièrement, parce que le jeûne sec c’est tout d’abord être dans la nature, ou à la montagne.  La nature donne l’énergie à l’organisme et va l’aider dans cette expérience difficile. C’est le plus difficile de tous les types de jeûne. Deuxièmement, le jeûne sec comme je l’ai déjà dit, est une épreuve difficile également pour le mental et pendant cette épreuve, il peut y avoir des intensifications: les gens paniquent, arrêtent le jeûne.

 

QUESTION : ils arrêtent à cause de difficultés plutôt psychologiques ou physiologiques?

RÉPONSE : Les deux – psychologiquement et physiologiquement parce que n’importe quelle méthode naturelle passe par l’intensification des symptômes. Pas tout le monde comprend cela. On est habitué aux médicaments. Mais en vrai on doit absolument passer par cette intensification. Mais les gens ont toute de suite peur et arrêtent leur jeûne, et donc après cette expérience désagréable, inconsciemment, ils ont un avis négatif sur le jeûne sec et puis ils ne recommencent plus jamais.

 

QUESTION : Pourquoi au-delà d’une certaine durée, il faut être encadré dans une clinique ou par des médecins, quel est le risque de rester chez soi, ou que se passe t-il dans le corps des malades ?

RÉPONSE : Un jeûne sec de 10 jours à la maison j’appelle cela un “jeûne stupide”. Quand le moment le plus difficile vient, mieux vaut être accompagné par des spécialistes. Pourquoi? Pour pouvoir dépasser toutes ces petites crises, l’intensification (crise d’acidose). Même au Tibet où le jeûne sec commence par l’illumination spirituelle, ils sont accompagnés par un guru/spécialiste  qui peut rediriger et bien canaliser le stress sur les bons rails. Si une personne jeûne seul il peut y avoir des conséquences sérieuses. Le jeûne sec équivaut à une intervention chirurgicale. Donc je ne conseille pas de jeûner plus de 5 jours à la maison.

 

Le jeûne sec plus efficace que le jeûne hydrique 

QUESTION : Le jeûne sec marche t-il mieux sur toutes les pathologies ? ou y a t-il des pathologies pour lesquelles vous pensez que le jeûne hydrique marche mieux ou voire le jeûne modifié avec des jus de légumes ?

RÉPONSE : Notre organisme fonctionne sur le principe : “tout” ou “rien”. Soit tu manges, soit tu jeûnes. Seulement comme ça vous verrez le résultat et la guérison.  Quand les japonais sont venu dans le centre de Nikolaev ils ont tout regardé autour, pris des notes, écouté ses conférences et sont repartis.  Après 6 mois ils sont revenus et dit : “Nous n’avons pas de résultat” … ils jeûnaient aux jus. Si on consomme quoi que ça soit, même si on ajoute deux gouttes de jus de citron dans l’eau le corps ne le perçoit plus comme de l’eau mais comme de la nourriture. Et donc le corps ne va pas se reconstruire, il n’y aura pas d’oxydation de sang qui est en effet un lancement puissant de tous les mécanismes dans notre corps. Le travail de l’appareil digestif ne va pas s’arrêter et le corps sera juste en régime alimentaire. Un régime peut avoir des petits bénéfices bien sûr mais ça ne peut jamais être comparé avec un jeûne sec.

Pas tout le monde sait que les jus ne peuvent pas être toujours bons pour la santé, mais aussi peut être dangereux. Je vous explique pourquoi : par exemple une pomme est faite des fibres + partie liquide. Quand on mange une pomme, la partie de jus s’absorbe dans la bouche grâce aux fibres, une autre partie de jus s’absorbe dans l’estomac, et l’autre partie s’absorbe dans le duodénum. La fibre est le doseur et donc il distribue le jus correctement. Quand on boit le jus de fruits, il va directement dans le duodénum et cela provoque une surexcitation du pancréas.

De mon expérience : on n’a pas pu sauver des gens qui ont fait le jeûne aux jus pendant 2-3 ans parce que leur pancréas a été complètement détruit. Peu de gens sont informés sur ça. Deuxièmement, le jus est bu sous forme de concentré et aujourd’hui la plupart des pommes (que nous avons en Russie) viennent de Chine et  ça c’est une concentration chimique. Sans fibres cette concentration va augmenter encore plus. Il est donc déconseillé de faire un jeûne avec des jus de fruits.

 

  • (Notez que le Dr Filonov n’a pas répondu sur l’utilisation des jus de légumes pressés à l’extracteur dans cette interview mais seulement des jus de fruits que nous déconseillons en naturopathie dans tous les cas )

 

Si vous souhaitez avoir une consultation spéciale jeûne avec le Dr Filonov cliquez ICI pour vous inscrire. Attention, nous n’avons que trois consultations disponible par mois. Utilisez le Code FILONOV pour avoir 30€ de réduction sur votre consultation et surtout la valider car c’est avec l’utilisation du bon de réduction que nous pouvons compter les inscriptions. Si le code ne marche pas c’est que les consultations ont été données ce mois, nous les renouvelons en début de mois. 

 

Si vous souhaitez être accompagné(e) plus personnellement pendant trois mois pour retrouver la santé, la vitalité, et votre poids de forme, je vous invite à vous inscrire ICI pour une séance de diagnostic où nous verrons ensemble si nous pouvons vous accompagner. Il s’agit d’un accompagnement premium, réservé aux personnes vraiment motivées qui souhaitent s’investir dans leur changement de vie. Nous vous demandons un dépôt de garantie pour éloigner les personnes seulement curieuses. Si nous ne pouvons pas vous aider parce que votre profil ne correspond pas aux personnes pour lesquelles nous pensons voir une grande transformation dans leur vie nous vous remboursons. (Lorsque la consultation est annulée, nous effectuons le remboursement).

Si vous avez aimé l’interview, n’hésitez pas à partager et mettre un like pour faire remonter la vidéos dans les recherches de youtube.

 

 

 

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *