Le jeûne sec : une mode ou réels bienfaits thérapeutiques ?

jeûne-sec-une-mode-ou-réels-bienfaits-thérapeutiques

Le jeûne sec est à la mode depuis quelques temps. Popularisé par des Youtubeurs
santé et la traduction d’interviews réalisées avec des experts du jeûne sec en Russie
(voir notre Interview avec Sergei Filonov, expert mondial du jeûne), il est le jeûne
dont tout le monde parle en ce moment… surtout car une rumeur persistante dit qu’il est deux fois plus efficace que le jeûne hydrique. Est-ce vrai ? Ses avantages sur la santé sont-ils avérés ? Est-ce qu’il convient à tout le monde ? Je vous propose de faire le point.

Le jeûne sec : un mode de vie ou un effet de mode ?

On entend parler de plus en plus souvent du jeûne sec, d’ailleurs plutôt du jeûne sec
intermittent, celui-ci étant plus facile à suivre. Il est de plus en plus pratiqué même
par les personnes qui ne sont pas trop branchées jeûne…

Alors, peut-on dire que le jeûne sec est une technique miracle ? Est-il réellement
efficace pour permettre à notre organisme de rester en bonne santé ? Permet-il de
guérir toutes les pathologies comme l’affirment ses adeptes ?

Revenons tout d’abord sur la définition du jeûne sec. Le jeûne sec, c’est lorsque l’on
s’abstient de consommer aussi bien de la nourriture que de l’eau, pendant une
période donnée.

La différence entre jeûne sec dur et jeûne sec doux

On distingue deux jeûnes sec : le dry fasting et le soft fasting, soit en français le
jeûne dur et le jeûne doux. Le jeûne dry fasting c’est le plus hardcore des jeûnes
secs. En bref, c’est celui où l’on a aucun contact avec l’eau que ce soit par la bouche ou par le corps. Par conséquent donc, pas de lavage de dents, pas de douche, pas de bain. De plus, socialement c’est un peu embêtant après 2-3 jours je vous l’accorde. Mais les vrais adeptes du jeûne sec ne jurent que par le dry fasting ou jeûne sec dur !

Le soft fasting ou jeûne sec doux, c’est lorsqu’on ne boit pas mais on peut se laver
les dents (puisqu’on recrache l’eau). Par exemple, on a le droit de prendre des douches ou faire des bains de mer, piscine (à éviter à cause du chlore). C’est ainsi que celui-ci qui est le plus couramment pratiqué, de façon intermittente ou plus longue.

Le jeûne sec permet de régénérer l’organisme. Le jeûne sec a pour but d’accélérer le nettoyage des « humeurs » au niveau du système lymphatique du corps humain.

jeûne-sec-mode-ou-thérapie

Il est connu pour être la plus puissante des formes de détox. En effet, le jeûne sec
entraîne une forme de purification cellulaire appelée l’autophagie et qui est
nécessaire au bon fonctionnement du corps. Cette phase de détoxification
provoque l’élimination des composants cellulaires déficients. Le corps peut alors
entamer son processus de renouvellement. De nouveaux tissus sont générés afin
de remplacer ceux qui ont été détruits.

Le jeûne sec est surtout efficace pour les toxines dites colloïdes, c’est-à-dire les
« colles » dues en général à la consommation de céréales, trop abondantes dans
notre alimentation. Les déchets colloïdes, c’est ce qui colle, ce qui bouche, comme par exemple le mucus, dans les bronches, l’intestin, parties génitales pour les femmes etc… Si vous vous raclez la gorge le matin ou que vous toussez (sans être malade) vous avez sûrement des déchets colloïdes à éliminer !

Les indications du jeûne sec : pour tout le monde ?

Le jeûne sec est indiqué dans les cas de pathologies humides (œdèmes, rétention
d’eau…). En effet, les tissus se gonflent d’eau là où l’infection a lieu. Les microbes et
bactéries pathogènes adorent les milieux humides et l’eau. En d’autres termes, cet environnement est propice à leur prolifération.

Or, dans l’inflammation, il y a un gonflement, qui n’est rien d’autre qu’un œdème.
Donc, le jeûne sec va permettre un dégonflement. L’eau va nourrir nos cellules saines mais aussi les bactéries, microbes, virus, cellules malades qui se délectent de cette hydratation. En jeûne sec, les agents pathogènes sont éliminés rapidement. En cas de pénurie d’eau, l’organisme puise l’eau dans la lymphe. Mais il va aussi aller en trouver dans les graisses (la cellulite). Ce phénomène, appelé lipolyse (=destruction des graisses dans un organisme) est donc très intense.

Lors d’un jeûne sec, le corps entre en cétose de façon beaucoup plus rapide
qu’avec un jeûne hydrique. Le phénomène de brûlage de graisses est donc accéléré, c’est donc un excellent outil pour les personnes qui veulent perdre du poids
et qui ont en général du mal à en perdre.

Jeûne-sec-et-inflammation-des-vertus-thérapeutiques

Ce réseau lymphatique est un réseau d’égouts du corps et concentre donc une partie des déchets qui nous encombrent. Il contient toutes sortes de viscosité non solubles dans l’eau (comme les mauvaises matières grasses en excès).

Les avantages à suivre un jeûne sec sont multiples. En effet, le jeûne sec :

  • est bénéfique pour la régénération des tissus
  • améliore la santé métabolique
  • accélère la combustion des graisses
  • régule l’inflammation dans l’organisme
  • intensifie le processus de nettoyage de l’organisme

Jeûne sec et inflammation : des vertus thérapeutiques

Les virus et bactéries ont besoin d’eau pour survivre. Notre corps est en mode tout
ou rien. De même que nous vivons grâce à l’eau qui est la vie, les microbes et virus
aussi adorent l’eau, ils en ont besoin pour survivre. En conclusion, s’il n’y a pas d’eau, c’est simple, ils meurent selon l’expert mondial du jeûne.

Sergueï Filonov, le dit : “Une inflammation c’est de l’eau.”

Donc, sans eau il n’y a pas d’inflammation. Pour le Dr Filonov, le corps en jeûne
sec se guérit. Par conséquent, s’hydrater fait perdre de l’efficacité thérapeutique. Le jeûne sec élimine l’inflammation. La déshydratation fonctionne comme un « nettoyage à sec ».

Combien de temps doit durer un jeûne sec ?

Le jeûne sec est beaucoup pratiqué en Russie. Le Dr Filonov est le spécialiste du
jeûne sec reconnu dans ce pays et à travers le monde. Il suit des patients de jeûne
sec thérapeutique dans la province reculée de l’Altaï en Russie et va
prochainement encadrer des séjours avec nous en Europe. Il est également l’auteur
de plusieurs livres sur le jeûne dont un sera bientôt disponible en français.

On a l’habitude de lire qu’un jour de jeûne sec équivaut à 2 jours de jeûne
hydrique. Thierry Casasnovas l’affirme dans plusieurs de ses vidéos. Il manque des
études scientifiques pour pouvoir l’affirmer, il s’agit plutôt de retour d’expériences des personnes.

L’avis du Dr Sergueï Filonov sur le jeûne sec

Le Dr Sergueï Filonov, indique lui qu’il faut atteindre 10 jours de jeûne sec pour
guérir de pathologies et avoir deux crises d’acidoses. Sachant qu’il en faut 21 à 25
en jeûne hydrique. Ce serait donc concordant avec le jeûne sec étant deux fois plus
rapide que le jeûne hydrique.

Retrouvez l’interview exclusive du Dr FILONOV sur les bienfaits du jeûne sec

Au delà de 3 jours de jeûne sec, il vaut mieux être accompagné. En effet, c’est essentiel pour pouvoir traverser le challenge que propose l’intensification de la période de la crise d’acidose. Si vous avez peur de laisser tomber, regardez ma vidéo sur Youtube « 48h de jeûne… au secours j’ai la crise d’acidose !!!! »

Le Dr Filonov indique même qu’en ville, il est déconseillé de jeûner plus que trois jours. Ainsi, il effectue ses séjours toujours en montagne, en forêt et il est accompagné de plusieurs thérapeutes qui font des massages lymphatiques pour s’assurer que le sang circule bien et qu’il n’y a pas de coagulation sanguine. Le jeûne sec enfin se prépare ! Il faut faire une bonne descente alimentaire et un bon nettoyage du corps !

Si le jeûne sec est une méthode qui a des impacts positifs sur le corps, il paraît
nécessaire de préciser qu’il ne convient pas à tout le monde. En effet, ce n’est pas
un remède miracle. De même, le jeûne sec n’a pas vocation à devenir à la mode. C’est une pratique qui doit être encadrée et réalisée dans des conditions optimales et vraiment spécifiques.

Comment pratiquer un jeûne sec dans les meilleures conditions ?

Lorsque l’on décide de se lancer dans un jeûne sec, il est important de réunir
certaines conditions pour son bon déroulement.

Pour que le jeûne soit encore plus efficace, le mieux est de prendre le temps de vivre au rythme que notre corps nous dicte, à ce moment-là. En d’autres termes, la
régénération de l’organisme prend tout son sens dans un environnement calme.
Que ce soit à l’intérieur de nous, comme à l’extérieur. Par exemple, l’idéal étant
d’être au plus proche de la nature, à la campagne ou dans les montagnes… sans
réseaux sociaux et sans stress !!!!

Comment-pratiquer-un-jeûne-sec-dans-les-meilleures-conditions

Le fait de pratiquer le jeûne sec ne doit pas devenir une mode. Il s’agit
simplement d’une hygiène de vie pour prendre soin de soi, chaque jour. De même, pour les personnes qui présentent des pathologies, il peut réellement apporter un
mieux être pour les accompagner au quotidien.

Toutefois, dans notre rythme de vie quotidien, il n’est pas forcément évident pour tout le monde du pouvoir partir plusieurs jours loin de chez soi…

Le jeûne sec intermittent : une alternative simple

Le jeûne sec intermittent peut être une alternative très intéressante. Surtout, cela
permet une plus grande liberté dans le suivi et l’organisation du jeûne au quotidien.

Chacun peut adapter son jeûne de façon à ce qu’il s’intègre au mieux à son mode
de vie. Dès lors, on peut choisir de pratiquer le jeûne sec intermittent sur une plage
horaire dédiée ou bien un jour sur deux ou encore sur 24 heures.

Les bienfaits du jeûne sec intermittent

Le jeûne sec intermittent répond à la même problématique que celle du jeûne sec.
En effet, il permet de brûler les graisses stockées tout en éliminant les
toxines bloquées dans vos organes et tissus.

  • Réduit l’inflammation
  • Soulage les troubles digestifs récurrents
  • Limite les douleurs articulaires et les pathologies ORL
  • Apaise les allergies et intolérances alimentaires
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique
  • Améliore les fonctions cognitives et augmenter la production de neurones. C’est la thérapie idéale pour le cerveau !
  • Booste la fertilité
  • Améliore la longévité en luttant contre le stress oxydatif
  • Limite les effets secondaires de la chimiothérapie et la rend potentiellement plus efficace

Vous êtes intéressé (e ) par le jeûne sec intermittent ? Nous espérons partager avec vous très prochainement plus de conseils pour passer au jeûne sec intermittent au quotidien !

 

► Vous voulez vous lancer dans un jeûne mais vous ne savez pas lequel ?

Téléchargez GRATUITEMENT mon livre numérique “Quel type de jeûne vous convient”

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *