Quelle musique écouter pour être en bonne santé ? Le genre musical que je conseille

 

 

La musique et de l’environnement sonore dans lequel nous baignons, car cela a une grande influence sur notre énergie vitale et le fonctionnement de nos organes. La plupart des informations apartagées ici sont extraites de mon livre “Pratiquez le Bonheur, passeport pour la santé” (H’AIM editions, 2016 disponible en librairie et sur Amazon).

« Donnez-moi le contrôle sur celui qui fabrique la musique d’une nation, et je me moquerai bien de qui fait les lois » disait Napoléon Ier.

 

 

La musique n’est pas seulement une succession de notes et de rythmes joués en fond. C’est un message direct à l’âme. La vibration des sons émise informe notre corps, positivement ou négativement. Les travaux de Masuro Emoto sur l’eau a montré que des mots positifs harmonisaient les cristaux d’eau en créant de magnifiques formes géométriques. D’autres études ont été faites sur les sons et les musiques qui selon leur vibration créaient des formes agréables ou au contraires brisées et diformes.

De nombreuses études ont été réalisées par la grande distribution pour savoir quelle musique permet de vendre plus, d’autres pour savoir quelle musique fait rester les gens plus longtemps dans un endroit, ou être plus détendus, ou guérir d’affections diverses. Ce qui est clair c’est qu’exactement comme la bonne nourriture, ou les bonnes pensées, ou les bonnes décorations nous apportent de l’énergie positive, la bonne musique permet à notre esprit de se connecter avec notre subconscient.

La musique peut provoquer des comportements violents

Certains genres musicaux au contraire, provoquent des comportements violents, des états dépressifs ou des pensées négatives. La musique rap avec des discours violents et des clips vidéo suggestifs favorise l’émergence de comportements violents et retarde la performance académique des adolescents.

Le rap amène ses auditeurs à avoir une plus grande acceptation de la violence surtout envers les femmes. On sait également que certaines stars du rap font des traités de sang pour signer des contrats avec des grandes maisons de production. Vendre ses amis proches ou sa famille de diverses façons pour attirer l’argent et le succès est quelque chose que les grands médias réfutent mais qui est largement relayé sur Internet parfois par des personnalités crédibles. Cela soulève de toutes les façon la question de la nature de l’énergie des personnes produisant la musique actuellement. L’industrie musicale détient une des clés permettant de façonner les esprits ou de les transformer, c’est une sorte pouvoir diplomatique, un soft power, qui s’adresse à la partie la plus profonde de notre esprit et de notre âme.

Le jazz, la musique qui permet de faire dépenser le plus en moins de temps à ses clients !

Le jazz est aussi une musique très intéressante pour les sociologues et les psychologues. Il est associé aux personnes qui ont une haute estime d’elles mêmes, qui sont créatives et extraverties, avec de hauts revenus, mais les analyses de comportement du consommateur montrent que lorsque l’on diffuse du jazz dans les restaurants, les gens quittent l’endroit en moins d’une heure, ce qui n’est pas le cas de la musique lounge, pop ou classique où les gens restent plus longtemps. Le jazz est aussi la musique qui fait que les consommateurs dans un restaurant dépensent le plus d’argent. Quelle meilleure option un restaurant pourrait-il trouver qu’une musique qui fait partir les clients très vite en ayant dépensé beaucoup d’argent ?

Pour beaucoup de gens, le jazz est aussi une musique quasi spirituelle qui permet de relaxer l’esprit, mais de nombreuses études montrent qu’il n’en est rien. Une étude conduite sur des chevaux rapporte que ceux-ci montrent le plus de comportements de stress et de troubles du comportement alimentaire lorsque du jazz est joué, celui-ci étant le style de musique que les chevaux détestent le plus.

Le Rock ’n’roll est une musique qui tire son origine dans la rebellion de la jeunesse et qui produit de fortes vibrations qui excitent le cerveau. Il est bien connu que durant les concerts de rock dans les années 1970, les adolescents avaient pris l’habitude de déposer un oeuf cru sur le bord de la scène et que celui-ci était cuit dur à la fin du concert du fait des fortes vibrations produites par la musique. Un physicien et et psychiatre australien, John Diamond, suivi par d’autres chercheurs, a montré que la musique rock provoquait une dissymétrie entre les deux hémisphères du cerveau qui affaiblit les muscles, du fait de l’utilisation ce que l’on nomme le battement anapestique arrêté (deux battements cours, un long, puis une pause) qu’utilisent des artistes comme Led Zeppelin, Alice Cooper, Queen, The Doors, Janis Joplin, ou The Band. Ce battement anapestique serait l’exact inverse de notre rythme cardiaque. La musique rock amoindrirait les facultés de travail et d’apprentissage. Et d’après une recherche effectuée en 1968, les plantes faneraient ou mourraient au contact de la musique rock.

La musique classique : vibration du corps et de l’âme à l’unisson

La musique classique, elle, au contraire, serait la plus bénéfique pour notre santé, sûrement aux côtés de la musique religieuse ou de relaxation ; La musique classique réduit la fréquence cardiaque, la tension artérielle, et favorise l’excitation sexuelle. Pendant très longtemps, on a parlé de fréquence ou effet Mozart qui était sensé augmenter le QI et les possibilités d’apprentissage. Beaucoup de gens se sont alors précipités pour acheter des CDS Mozart pour les bébés, pour les ados, ou pour les personnes âgées. Depuis l’effet Mozart a été démystifié, le QI augmente de trois points lors de l’écoute mais cet effet dure seulement 15 minutes après avoir entendu la musique, il n’est donc pas nécessaire de passer en boucle La Petite Musique de Nuit pour faire des surdoués, cela ne marche pas !

Finalement, il semblerait que la musique avec 60 battements par minute favoriserait la concentration et améliorerait les capacités d’apprentissage quelque soit le type de musique. Un psychologue bulgare, Dr Georgi Lozanov, a utilisé cette technique pour créer une méthode révolutionnaire d’apprentissage des langues étrangères, qu’il appelle la suggestologie. Des élèves de lycée apprennent en un jour 1000 mots de vocabulaire d’une langue qu’ils ne connaissent pas précédemment. Au bout d’un jour, le taux de rétention est de 92%. Quatre ans plus tard, sans n’apprendre plus ni pratiquer la langue, ils se souviennent quasiment parfaitement des 1000 mots ! Et cela grâce à une méthode basée sur les 60 battements par minute.

La musique est une communication directe vers notre esprit et notre âme. En étant plus conscient des choix que nous faisons, même lorsqu’il s’agit de passer une musique en fond, nous faisons un pas de plus vers plus de bien-être et une meilleure santé physique et mentale. Aussi, lorsque vous irez dans un café ou restaurant, vous saurez immédiatement que si vous ressentez tout à coup du stress, ou une envie folle de consommer pleins de choses différentes, cela peut être provoqué par la musique diffusée dans les lieux.

Vous remarquerez aussi que dans les centres commerciaux ou supermarchés, en plus de la musique très rythmée diffusée à un niveau sonore si fort, vous avez des tas de spots, lumières, cables, réseaux électriques et wifi sous vos pieds, au dessus de votre tête, autour de vous. Tous ces champs électromagnétiques vous font sentir très vite fatigués, sans énergie et surtout rendent votre esprit confus et embué, vous poussant à acheter tous les produits dont vous avez besoin (ou pas) aussi vite que possible pour quitter l’endroit. Peut-être qu’aujourd’hui vous ne ressentez rien dans ces grands magasins, mais lorsque vous entamerez une détox digitale, technologique et physique, il est probable que vous en ressentirez les effets et éviterez ces endroits qui sucent votre énergie vitale. Votre porte monnaie vous en sera certainement aussi très reconnaissant.

La musique, Masaru Emoto et les cristaux d’eau

L’être humain est constitué entre 40 à 70% d’eau et est donc informé par les pensées positives, les musiques harmonieuses pour l’oreille et le corps, et par tout ce qui l’entoure puisque tout sur la planète a une vibration. Une vibration basse ou haute qui influe sur notre propre niveau énergétique. Par la connexion à nous-même, à la nature, à Dieu ou au divin, par des pratiques de méditation, d’alimentation plutôt crue et bio et des pensées d’amour nous parvenons à maintenir un niveau énergétique et vibratoire élevé. A l’opposé, les pensées négatives, la vie en immeuble dans les grandes ville, l’alimentation transformée, la consommation de télévision, de musiques dis harmonieuses ou informées négativement, les informations, Internet et plein d’autres choses encore libèrent des énergies négatives qui abaissent notre niveau vibratoire et nous rendent sujets au mal-être. Alors, faisons attention à ce qui nous entoure, ouvrons nos yeux (réels et spirituels) pour percevoir les réalités imperceptibles mais bien réelles pour vibrer en harmonie avec nous même et la planète sur laquelle nous vivons.

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *