L’alimentation intuitive, c’est quoi ?

Le concept de l’ « Intuitive eating » ou alimentation intuitive a été créé en 1995 par les nutritionnistes Evelyn Tribole et Elyse Resch. C’est une approche qui se veut contraire aux régimes standards qui vantent du rêve mais qui ne fonctionnent quasiment jamais.

C’est très simple, il s’agit de manger lorsqu’on a faim et d’arrêter quand on est rassasiés. Pas de restrictions alimentaires : tous les aliments sont intégrés, pas de sentiments de culpabilité ou de frustration et surtout, retrouver le plaisir de manger sainement.

En effet, l’alimentation intuitive est un véritable retour aux sources, car on réapprend à écouter son corps et ses besoins, à privilégier sa santé mentale tout en prenant soin de son organisme.

Pourquoi est-ce que ce concept est plus durable ? Car l’alimentation intuitive n’inflige pas au mental ce sentiment de culpabilité et ces restrictions qui provoquent une rechute en mangeant impulsivement et en abandonnant le dit régime. Résultats des courses : gain de poids et sentiment d’échec.

Les 10 principes de l’alimentation intuitive :

1-     Rejeter les régimes « miracles » :

En premier lieu, il faut changer sa perspective des régimes et les rejeter complètement. Il n’existe pas de régime capable de vous faire perdre du poids rapidement et durablement. La plupart de ces régimes adoptent une stratégie de restriction en calories et aliments à bannir, ainsi que des proportions tellement réduites et insuffisantes qu’elles provoquent chez la personne une frustration immense. Donc la première étape est de changer sa mentalité et accepter l’idée qu’il est possible de mieux manger sans se culpabiliser tout en atteignant ses objectifs.

 

rejeter-les-régimes

2-     Satisfaire sa faim :

Manger à sa faim est important. Si notre corps demande à être nourri, c’est qu’il faut satisfaire ce besoin vital en mangeant jusqu’à être rassasié. Finir son assiette sans compter les calories ou les portions et ainsi, honorer sa faim. On ne sort plus de table avec un creux encore présent dans l’estomac.

3-     Faire la paix avec la nourriture :

On arrête de cataloguer les aliments comme « bons » ou « mauvais ». Tous les aliments sont différents et chacun nous apporte ce dont nous avons besoin au moment opportun. Le fait de bannir complètement un aliment sous prétexte qu’il fasse grossir ou pour une toute autre raison, crée un sentiment de frustration, chose à absolument éviter si on veut se sentir mieux.

4-     Ne plus écouter ses pensées négatives :

Défiez votre voix dans votre tête qui vous répète constamment que ce que vous faites est mal, ou que vous allez le regretter et qui vous empêche d’avancer. Cette petite voix n’est que le fruit de votre culpabilité, elle est là à vous dire que ce que vous mangez est mal et qu’il va falloir se rattraper au prochain repas ; soit en mangeant très peu ou en sautant carrément le repas. Détachez-vous d’elle, c’est votre propre et pire ennemie.

pensées-positives

5-     Écouter son corps et sa satiété :

Arrêtez de manger lorsque vous n’avez plus faim. Vous ne devez pas manger jusqu’à l’implosion et il faut savoir écouter son corps. Apprenez à reconnaitre la faim et sachez la satisfaire convenablement.

6-     Redécouvrir le plaisir de manger :

Ici il s’agit d’apprécier la nourriture qu’on mange et d’en être entièrement satisfaits. C’est tellement plus agréable d’apprécier chaque bouchée qu’on prend et cela permet aussi d’être rassasié plus rapidement et sans aucune frustration ou culpabilité.

alimentation-intuitive

7-     Ne plus manger pour se consoler :

Il est facile de se consoler en mangeant un gâteau, un burger, ou n’importe quelle nourriture lorsqu’on ressent des émotions fortes, et ce, à n’importe quelle heure et en quantité exagérée. Triste, en colère, déprimé ou juste l’ennuie qui prend le dessus, on ouvre le frigo en cherchant quelque chose qui nous fera oublier notre douleur. C’est une habitude extrêmement mauvaise pour notre santé mentale ainsi que pour notre organisme. Il faut absolument apprendre à gérer nos émotions et savoir les surmonter autrement qu’en trouvant réconfort dans la nourriture.

8-     Accepter son corps et faire la paix avec soi-même :

Acceptez le fait que vous êtes unique, et que votre corps n’appartient qu’à vous. C’est extrêmement difficile de passer d’un sentiment très négatif à de l’amour, mais pas impossible. La société actuelle nous montre qu’il existe une seule forme de beauté, alors que c’est absolument faux ! La beauté existe partout sous toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les tailles. Dites-vous que vous allez vivre dans votre corps toute votre vie, et qu’il est de votre devoir d’en prendre soin et de le respecter. Car si vous ne le faites pas, qui le fera à votre place ?

9-     Se bouger, faire de l’exercice !

Le fait de pratiquer une activité qui vous plait va vous pousser à en faire une habitude, et non pas une obligation. Ici on parle vraiment de se bouger plutôt que de faire du sport ; on veut se détacher de l’apparence physique et se concentrer sur les bienfaits psychologiques que le sport peut nous apporter. Il existe des tonnes d’activités qui font bouger le corps et qui allient plaisir et sport, comme les randonnées, la nage, le surf, faire du vélo, du kayak, yoga et j’en passe ! À vous de trouver ce qui vous fait le plus plaisir et tenez-vous à une routine facile à adopter.

bouger-manger-mieux

10- Prendre soin de sa santé, c’est la priorité :

Il va de soi qu’une nutrition saine fasse partie des principes de l’alimentation intuitive. C’est un principe qui honore la santé en fournissant au corps l’énergie dont il a besoin avec la nutrition adaptée. Cela doit passer par des plats sains qui font plaisir aux papilles, pour pouvoir allier santé mentale et physique, en intégrant tous les aliments.

Téléchargez votre Ebook 10 Secrets pour faire la paix avec votre alimentation

Peut-on devenir mangeur intuitif ?

Il est toujours difficile de changer du jour au lendemain ses habitudes alimentaires et sa routine. Des programmes sont proposés par des naturopathes afin de vous suivre durant votre processus et pour conseiller chaque personne souhaitant passer à une alimentation intuitive. Chaque personne étant différente, c’est important d’être encadré et conseillé par un professionnel de la santé.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *