Jeûner à la maison

Le site pratique pour faire un jeûne ou une cure détox. Jeûner chez soi c'est possible! Alors lancez-vous !

OFFERT!Votre guide complet

Quel type de jeûne vous convient?

Le printemps : le meilleur moment pour faire une cure de revitalisation

faire une cure de revitalisation au printemps

L’hiver est connu comme étant la saison de la grippe, du rhume, des angines et de tous nos petits maux hivernaux. Notre santé est fragilisée (ou révélée) avec le climat froid, l’humidité, et les changements de température.

Si vous avez eu un petit rhume, une angine, une grosse grippe, une baisse de régime cet hiver, c’est sûrement que votre terrain est acide et qu’il a besoin de s’alcaliniser. Et comment s’alcaliniser ? Avec la revitalisation bien sûr ! Et le printemps est logiquement, suite à un hiver propice au calme et au repos, le moment idéal pour cela. En effet, l’énergie repasse à l’extérieur. On se sent plein d’énergie et tout est possible.

Le printemps, c’est un moment parfait pour mettre en place une belle routine de santé !

Se revitaliser pour préserver sa santé

Les surcharges que nous subissons (ou que nous voulons bien subir) quotidiennement ralentissent le fonctionnement de nos organes, et diminuent notre énergie vitale.

Aussi, à la suite d’une cure de détoxification, notre corps est drainé de ses toxines. Généralement, l’action purgative qui en découle emporte une partie des minéraux et vitamines, causant ainsi des carences. Après une détox, la capacité d’assimilation de l’organisme est décuplée. C’est pourquoi la naturopathie préconise une cure de revitalisation : pour refaire le plein de vitamines et minéraux pendant que l’organisme est purifié de ses surcharges et disponible pour fixer tous les bons nutriments.

La revitalisation est une étape incontournable pour combler les carences, et retrouver la pleine santé, elle se fait notamment par un rééquilibrage alimentaire et l’adoption d’une hygiène de vie correcte.

Toutefois, une alimentation riche en nutriments ne suffit pas à elle seule à augmenter notre vitalité à court terme. Associer une activité physique régulière, pratiquer des exercices de relaxation va booster notre santé mentale et amener notre corps vers un équilibre harmonieux.

Quelle cure choisir dans ce cas ? Quels sont les aliments que l’on doit privilégier, quelles sont les bonnes pratiques de la revitalisation ?

quelle cure de revitalisation au printemps

De nombreuses cures de revitalisation sont à la mode …

A l’arrivée du printemps, les cures de revitalisation sont fortement conseillées afin de faire le plein de vitamines, après la fatigue et le stress accumulés durant l’hiver. De nombreuses cures de plantes printanières sont connues pour leur vertus sur la santé.

  • La cure de sève de bouleau

Le bouleau est un arbre rustique, dont de nombreuses parties sont exploitées, et dont les bienfaits font parler d’eux-même :

  • Une détoxification et une reminéralisation

De par son action drainante sur les émonctoires (foie, poumons, et reins), la sève de bouleau accélère l’élimination des déchets organiques accumulés. A titre d’exemple, la sève de bouleau s’avère efficace dans la diminution des crises de goutte,  par l’élimination de l’excès d’acide urique accumulé dans le foie.

Les anti-oxydants, oligo-éléments, et minéraux qu’elle contient tels que le calcium, potassium, sélénium, fer, zinc, favorisent une double action de détoxification et une remise en forme.

revitalisation à la cure de sève de bouleau

  • Excellente pour notre squelette

La sève de bouleau est riche en minéraux et oligoéléments, impliqués dans le renforcement des articulations, des os, et des dents, mais aussi la production de collagène des muscles.

  • Perte de poids :

Étant constituée de 99 % d’eau, la sève de bouleau est très peu calorique, en nettoyant le foie, elle élimine les excès qui y sont stockés. Son action drainante agit notamment sur la rétention d’eau et la cellulite.

  • En usage externe, pour les cheveux et la peau

La sève de bouleau est utilisée en externe comme lotion capillaire afin de remédier à la chute de cheveux, et pour les cuirs chevelus souffrant de pellicules récalcitrantes. Elle sert également de cicatrisant sur les peaux sensibles et atopiques, conseillée en cas de psoriasis, d’eczéma,  mais aussi pour les problèmes d’acné.

  • Comment prendre la sève de bouleau ?

Il est préférable de consommer de la sève fraîche, sans conservateurs ni additifs, chaque matin, prenez 150 à 200 mL à jeun, pendant 10 jours. Il est important de noter que la sève de bouleau est contre-indiquée pour les personnes allergiques aux pollens de bouleau, pour les  enfants, et les femmes enceintes et allaitantes.

  • La cure d’Ortie

Toutes les parties de l’ortie sont utilisées, et ce, pour des usages différents :

  • Les feuilles d’ortie :

Elles sont riches en silice, en fer, et en zinc, et contribuent ainsi à reminéraliser les os en cas de fracture ou d’ostéoporose.

Par leurs propriétés drainantes, elles aident à la régénération des cellules et combat les arthrites et rhumatismes. La tisane d’ortie est également anti-anémique, puisqu’elle facilite l’absorption du fer et le fixe efficacement sur l’hémoglobine.

De par son action dépurative sur le sang, les feuilles d’ortie sont utilisées dans de nombreuses affections dermatologiques comme l’acné, le psoriasis et l’eczéma, en application sur le cuir chevelu en externe, elle lutte contre la chute de cheveux.

revitalisation à la cure d'ortie

  • La racine d’ortie

Celle-ci est conseillée pour l’hypertrophie bénigne de la prostate et les adénomes prostatiques, en diminuant l’envie pressante d’uriner.

    • La graine d’ortie est utilisée chez les enfants pour l’énurésie (uriner au lit)
  • Comment consommer l’ortie ?

L’ortie se prend en tisane : (3 c.à.s de feuilles séchées pour 50 cl), après 10 min d’infusion, prendre 4 à 6 tasses par jour. Elle se consomme également sous forme de gélule, dosées à 250 mg, 2 sont prises le matin, et 2 sont prises le soir, au milieu du repas.

  • La cure de prêle

L’une des cures privilégiées au printemps, la tisane de prêle regorge de bienfaits pour la santé.

  • Traitement des infections urinaires

De par sa teneur en flavonoïdes et en saponine, la prêle possède des propriétés diurétiques qui contribuent à la lutte contre les calculs rénaux, les coliques néphrétiques, et les cystites.

  • Traitement des œdèmes

La prêle est très riche en silice, élément qui rentre dans la reconstitution des tissus conjonctifs. L’action anti-inflammatoire et homéostatique qui en découle aide à contrôler les œdèmes post-traumatiques.

  • Traitement dermatologique

La prêle s’utilise également en externe, en tant que cicatrisant. Sur les cheveux et les ongles, elle aurait un effet consolidant : une étude italienne a démontré l’efficacité du vernis à base d’extrait de prêle dans le traitement des ongles fragilisés par l’onychodystrophie psoriasique.

  • Comment consommer la prêle ? 

La tisane de prêle se prépare en laissant infuser 2g de parties aériennes dans 150 mL d’eau bouillante. Vous pouvez prendre jusqu’à 3 tasses par jour pour soulager les troubles urinaires, ou encore l’appliquer sur les plaies à l’aide d’une compresse.

Revitaliser son corps.. et son âme 

Une cure de revitalisation, c’est aussi l’entretien de la santé mentale. En effet, le stress, c’est l’acidification de l’organisme synonyme de déminéralisation. Faire le vide autour de soi, se débarrasser du stress de la vie quotidienne, comment ?

se revitaliser au printemps grâce au bains de forêt

Les bains de forêt, une mode de plus en plus répandue

La thérapie apportée par les bains de forêt est d’abord apparue au japon (Shinrin-yoku), celle-ci consiste à marcher et méditer en pleine forêt. La nature aide à se concentrer et possède un effet libérateur. Le mental est mis au repos avec des exercices d’éveil, comme dérouler ses pieds sur le sol, plonger son regard dans le feuillage des arbres. Toucher un tronc d’arbre en fermant les yeux favorise l’ouïe et l’odorat, la respiration s’amplifie différemment selon les essences dégagées. Le contact avec les éléments de la nature (tronc des arbres, écorces, feuilles), ainsi que les bruits naturels qui nous entourent en forêt libèrent le corps de l’angoisse et les ondes négatives accumulées, contribuant à une revitalisation spirituelle profonde.

Téléchargez votre Ebook offert : “Retrouver la santé et la vitalité : 6 conseils pratiques

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *