Jus de citron pendant le jeûne

jus-citron-jeûne

Lors de la pratique de leurs jeûnes, les patients nous demandent très souvent : est-ce que je peux boire de l’eau citronnée à jeun ? Est-ce que le jus de citron est bénéfique pour mon métabolisme ou est ce qu’il va acidifier mon corps ? Que vous fassiez un jeûne intermittent hydrique ou un jeûne modifié, vous aurez accès aux liquides. Et si vous êtes tenté de prendre du jus de citron, stoppez net. En effet, durant un jeûne, le jus de citron doit être évité.

Jus de citron et équilibre acido-basique 

Comme nous l’avons expliqué dans un article précédent sur le pH du citron, l’équilibre acido-basique est la capacité du corps à équilibrer son taux d’acides et son taux de bases en essayant de maintenir un taux presque égal pour les deux.

En théorie si votre organisme n’est pas en acidose, c’est-à-dire qu’il est alcalin, vous allez pouvoir métaboliser le jus de citron et l’alcaliniser. En effet, les 4 % d’acide citrique que contient le jus de citron vont être oxydés en bases dans un corps en bonne santé. Malheureusement, notre mode de vie actuel qui inclue surmenage, stress et mauvaise alimentation a tendance à acidifier notre organisme, notre équilibre acidobasique s’en voit alors détérioré et le corps se met à métaboliser mal. Donc le jus de citron qui était censé alcaliniser votre corps finira par l’acidifier encore plus.

Téléchargez votre Ebook “Retrouvez l’énergie et la vitalité”

Le jus de citron pendant le jeûne

Quand on pratique un jeûne on va se soumettre à un stress. Le corps passera par des phases d’acidose qui sont la conséquence de la dégradation des graisses et des acides gras qu’on aura stockés au fil du temps.

Comme son nom l’indique, cette acidose va abaisser notre pH et notre organisme sera acidifié. Si en plus de cette acidification provoquée par le jeûne, on ajoute du jus de citron, qu’il soit dilué dans de l’eau chaude ou qu’il soit pris sous forme d’huile essentielle, l’effet ne sera clairement pas bénéfique.

Donc, la cure détox à l’eau citronnée dont on parle tant dans les blogs et les forums peut être bénéfique certes mais chez les personnes qui ne sont pas en acidose et qui pourront facilement alcaliniser le jus de citron.

Rappelez-vous qu’un organisme acidifié ne pourra pas alcaliniser le jus de citron. De plus, un corps acidifié sera pourvoyeur de maladies.

jus-citron-jeûne

Suis-je en acidose ?

Pour savoir si vous êtes en acidose ou non c’est très simple, il vous suffit de vous procurer des bandelettes de mesure du pH en pharmacie. Durant 9 jours d’affilée, vous allez mesurer votre pH urinaire trois fois par jour : Le matin, l’après-midi et le soir. Si votre pH urinaire est inférieur à 7 alors vous êtes en acidose. Et dans ce cas-là vous devrez éviter le jus de citron et ce même si vous ne jeûnez pas.

En plus de la mesure du pH urinaire, en naturopathie, certains profils ou certains terrains tendent plus vers l’acidose que d’autres. Le père de la naturopathie française Pierre-Valentin Marchesseau a défini deux types de constitutions naturopathiques :

–        Le profil sanguino-pléthorique 

C’est l’individu qui aura une bonne force vitale, qui sera sujet aux excès de la table mais qui se tiendra le plus souvent loin de l’acidose grâce à un bon fonctionnement de ses organes émonctoires, c’est-à-dire les organes d’élimination : rein, fois, la peau, les poumons et les intestins.

–        Le profil Neuro-arthritique

Les individus qu’on classe dans cette catégorie sont le plus souvent très stressés, fatigables dans un état de déminéralisation accrue. Chez ses personnes l’acidose fait légion et leur demander de boire du jus de citron durant le jeûne ou en dehors serait délétère.

Il est aussi possible de déterminer si votre équilibre acido-basique est altéré simplement par le biais de l’observation. Les personnes souffrantes d’acidose connaîtront aussi :

–        Des signes de déminéralisation : chute de cheveux, caries dentaires, aphtes …

–        Ballonnement d’estomac, ulcères ou pyrosis.

–        État dépressif, agressivité et irritabilité.

Téléchargez votre Ebook “Bien préparer son jeûne”

Quelles alternatives au jus de citron ?

En règle générale durant le jeûne on ne vous conseille de prendre que de l’eau ou de l’eau chaude. Mais dans certains cas et si vous en éprouvez le besoin vous pourrez éventuellement prendre des infusions à base de plantes ou encore des jus de légumes si vous faîtes un jeûne modifié. Mais encore une fois le jus de citron doit être compétemment écarté au même titre que les excitants comme le café ou le thé.

jus-citron-jeûne

Pour conclure

Si vous pratiquez le jeûne, ne prenez surtout pas de jus de citron ou de l’eau citronnée ou encore de l’huile essentielle de citron, cela risquera d’acidifier encore plus votre organisme et de vous rendre malade. Le meilleur conseille qu’on pourrait vous donner serait de vous en tenir à l’eau et de préférence peu minéralisée. Le jeûne est une expérience qui vous fera connaitre votre corps et votre esprit et la meilleure façon de la vivre c’est d’y être préparé. Nos programmes sont faits spécialement pour vous. Nos naturopathes sont à votre écoute et c’est en vous laissant aider et guider que vous serez au meilleur de votre forme.


Ces articles devraient vous intéresser :

–       Le jeûne ou la cure détox avec du jus de citron : une bonne idée ?

–        Jeûner plus de 48 heures : passer la crise d’acidose

–        Quelle eau boire pendant le jeûne ? (et après)

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *