Se nourrir tout en préservant la planète

spaghettis-courgette-bolognaise-vegan

Cuisiner en faisant attention à son empreinte carbone, voilà un défi qui commence à intéresser les grands et moins grands chefs, tous les cuisiniers à vrai dire : de l’apprenti boulanger confiné à la baraque à frites de la plage. On a vu passer la vague flexitarienne, vous vous rappelez ? Manger moins de viande et de la viande de meilleure qualité pour limiter son impact sur le réchauffement climatique. Aujourd’hui, Noémie Graugnard, cheffe végétale crue au Canada, nous explique comment aller plus loin et connaître son impact carbone culinaire.

La cuisine carbon-friendly

Es-tu sensible à la question écologique? Tu aimerais savoir comment limiter ton « empreinte carbone alimentaire »?

Au même titre que te mettre au zéro déchet, changer ton assiette peut avoir un impact environnemental très fort.

Savais-tu que la production des aliments est actuellement à l’origine d’environ un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES)?

Et certains aliments en particulier ont une empreinte plus élevée que les autres. On parle des viandes et du fromage, mais aussi du café, du chocolat, de l’huile de palme, d’olive, des œufs, du riz, du poisson, etc. On retrouve dans le bas de la pyramide les bananes, les pommes, les tomates, les légumes racines, mais aussi les petits pois, ou bien encore les noix.

Mais alors tu me diras, vaut-il mieux manger une banane qui vient de Colombie ou une côte de bœuf de la ferme du coin?

Manger localement n’aurait un impact significatif que si le transport était responsable d’une grande partie de l’empreinte carbone finale des aliments. Or, ce n’est pas le cas pour la plupart des aliments. En réalité, ce que tu manges est beaucoup plus important que le lieu de provenance de ta nourriture. Dans les faits, il est donc préférable de privilégier les aliments d’origine végétale, même s’ils viennent de loin.

Comment l’expliquer?

Une grande partie des émissions de GES sont la conséquence du changement d’affectation des terres et de la production/exploitation, notamment l’utilisation d’engrais et la production de méthane des bovins. Contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer, le transport est donc beaucoup moins pourvoyeur en GES. Par exemple, la part d’émissions causée par le transport du bœuf n’est que 0,5%.

Les 5 conseils pour t’aider à réduire ton empreinte carbone alimentaire

Avant de te faire saliver avec quelques recettes et inspirations créatives carbon-friendly, j’aimerais te donner 5 conseils pour t’aider à réduire ton empreinte carbone alimentaire :

  1. Tu l’as acheté, tu le manges – pas de gaspillage!
  2. OUT le boeuf et le fromage
  3. Non aux aliments qui prennent l’avion!
  4. Un produit transformé et emballé? Passe ton chemin!
  5. “Je mange des aliments majoritairement végétaux, de saison, et produits localement” : adopte ce principe comme un mantra du quotidien

Recettes gourmandes et carbon-friendly

spaghettis-courgette-bolognaise-vegan

Spag’ bolo du jardin

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 courgette de taille moyenne
  • 1/2 tasse de noix de Grenoble
  • 1 tomate bien mûre OU 1/2 tasse de coulis de tomate (pour un résultat final plus dense, moins liquide et une saveur de tomate plus prononcée, surtout si ce n’est pas la saison des tomates)
  • 1/4 de tasse de pâte de tomate
  • 1 gousse d’ail (ou 1 c. à c. d’ail en poudre)
  • 1 c. à c. de paprika fumé ou doux
  • 1/4 de tasse de tomates séchées réhydratées
  • 1 c. à c. de levure nutritionnelle
  • Sel, poivre et herbes de Provence, au goût
  • Basilic frais
  • Parmesan végétal (recette ci-dessous)

Préparation 

  1. Trempe et rince tes noix au préalable.
  2. Réalise des spaghettis avec ta courgette au spiraliseur (ou bien râpe-la).
  3. Mixe tous les autres ingrédients excepté le basilic et le parmesan jusqu’à obtenir une texture légèrement granuleuse comme une sauce bolognaise.
  4. Place les spaghettis sur les assiettes ou dans un plat de service, ajoute la sauce et garnis avec du basilic et du parmesan végétal.
  5. Te voilà avec un plat fraîcheur parfait pour la saison estivale, mais qui peut aussi se déguster chaud en hiver. Il suffira alors de passer les spaghettis de courgette 2-3 minutes au cuit-vapeur, et de réchauffer légèrement la sauce bolognaise à la casserole.

parmesan-vegetal

Parmesan végétal

Ingrédients (pour 1 bocal de 500 ml)

  • 1/2 tasse de noix de cajou
  • 1/2 tasse de noix de Grenoble
  • 1 c. à c. d’ail en poudre
  • 1 pincée de piment en poudre
  • 1/4 de tasse de levure alimentaire maltée
  • 1 c. à c. de sel de mer

Préparation 

  1. Mixe quelques secondes jusqu’à obtenir une texture de poudre légèrement granuleuse. Se conserve dans un contenant hermétique à température ambiante pendant quelques mois.

coupe-poire-caramel

Coupe glacée poire & caramel

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 poire bien mûre
  • 1 tasse de tranches de bananes congelées
  • 1/4 de c à c. de cannelle
  • 1/4 de c à c. de cardamome
  • 1/4 de c à c. de gingembre en poudre
  • 1/4 de c à c. de vanille en poudre

Préparation

  1. Mixe tous les ingrédients au blender jusqu’à obtention d’une crème glacée homogène.
  2. Dispose l’ensemble dans 2 petites coupes ou bols.

Dressage

Verse le caramel (recette ci-dessous) en filet sur les crèmes glacées.

Parsème de graines de sésame torréfiées ou caramélisées au miel.

caramel-noix

Caramel de noix sans cuisson

Ingrédients (pour 1 petit pot de 125ml)

  • 1/4 de tasse de dattes
  • 1/4 de tasse de sirop d’érable
  • 1/4 de tasse de beurre (purée) de noix de ton choix
  • 1/4 de tasse d’huile de coco fondue
  • 2 c à s. d’eau
  • 2 c à s. de jus de citron
  • 1 pincée de sel

Préparation

Mixe tous les ingrédients au blender jusqu’à obtention d’une texture lisse.

Je te souhaite beaucoup de plaisir et de créativité en cuisine tout en réussissant à combiner une empreinte carbone gourmande au ras des pâquerettes!

Pour plus de conscience dans vos achats, retrouvez notre article sur les cadeaux utiles.

Noémie Graugnard
Cheffe végétale crue
PIMP TON ASSIETTE

noemie-pimp-ton-assiette

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *