Utiliser l’urine pour se soigner : l’urinothérapie

amaroli-urinothérapie

L’urinothérapie, aussi connue sous le nom d’amaroli (dans son appellation d’origine Indienne) est une pratique ancestrale vieille de plus de 4000 ans. Pour les non-initiés, la thérapie par l’urine peut sembler repoussante avec des remarques du type « beurk, le pipi c’est sale », néanmoins cet apriori résulte davantage d’idées reçues que d’arguments fondés.

Issu de l’ultrafiltration rénale, ce liquide aurait bon nombre de bienfaits aussi bien pour votre santé que pour votre hygiène corporelle.

C’est ainsi que l’urine trouve des indications dans le traitement des affections cutanées telles que l’eczéma ou les piqûres d’insectes, mais aussi afin de purifier les intestins, fluidifier le système circulatoire, ou encore grâce à la DHEA qu’elle contient et qui favorise la production médullaire de globules rouges. Cette pratique contribue également à la lutte contre le vieillissement, l’obésité ou l’anémie.

Autres applications bien plus surprenantes, l’amaroli peut être utilisé comme soin corporel, en tant que masque de beauté capillaire ou même en bain de bouche pour blanchir les dents (ne vous fiez donc pas à sa couleur jaunâtre) et éviter les infections gingivales et la perte de dents.

L’urine, c’est quoi ?

Les reins et plus particulièrement les glomérules rénaux constituent un véritable filtre physiologique qui servira à éliminer de l’organisme divers éléments en excès parmi lesquels nous retrouvons des vitamines, minéraux, hormones, anticorps, de la DHEA, ou de la bilirubine. Tous ces éléments peuvent donc être ré-ingérés dans l’espoir de profiter de tous les nutriments éliminés de trop, mais dont le corps pourrait encore profiter. Cependant, avant toute chose, il est important de noter que l’Amaroli ne pourra vous procurer tous ses bienfaits qu’en association avec une hygiène de vie saine. En effet, vos urines sont avant tout le reflet de ce que vous ingérez et consommez !

Une pratique bien plus répandue que ce que l’on pense 

L’urinothérapie n’est pas une lubie réservée à quelques cinglés, en effet cette pratique est très répandue en Asie : la Chine compte aujourd’hui 10 millions d’adeptes et 2 millions pour le Japon, d’autant plus que l’Amaroli gagne du terrain en Europe et semble avoir conquis près de 5 millions d’Allemands et 1 million de Néerlandais (source : Urinothérapie : quand boire son urine est bon pour la santé). Ces chiffres sont en constante augmentation et permettent de se rendre compte du puissant potentiel thérapeutique contenu dans ce nectar.

Des vertus anciennes

Nous pouvons considérer l’urine comme un remède de grand-mère tant ses applications ont su traverser les époques. C’est ainsi que, depuis toujours, le fameux liquide jaune est utilisé pour désinfecter les plaies (c’est Ambroise Paré lui-même, grande figure de la médecine moderne qui le dit), ou bien pour imbiber des compresses appliquées sur des plaques d’eczéma. En outre, les avantages dépassent le simple cadre de la santé, puisque des utilisations sont également possibles dans le domaine de l’esthétique, entre autres pour rendre vos cheveux étincelants ou pour avoir un sourire éclatant.

Interview

Interviewée, Sigrid GUGGENHEIM et sa fille Shannon, toutes deux coach, thérapeutes en soins énergétiques, professeur de yoga et spécialiste en Amaroli, nous ont livré leur témoignage à ce sujet.

« L’urinothérapie […] c’est boire son urine ; ou pas que… », en effet, bien que le faire puisse paraitre répulsif au départ, il s’agit d’une pratique plutôt ancienne vieille de plus de 4000 ans et retrouvée dans toutes les civilisations, car il s’agit d’une technique puissante.  L’usage thérapeutique de l’urine passe également par l’application cutanée de celle-ci notamment pour soigner des piqûres d’insectes. D’autre part, Sigrid GUGGENHEIM nous partage son expérience avec l’amaroli qui a pu lui permettre de traiter en moins d’un mois des soucis de côtes douloureuses qui pouvaient se déplacer.

Elle boit l’urine pure, mais une dilution est également possible. Sa fille a commencé dès l’âge de 4 ans pour cause d’allergie. Il est meilleur de boire sa propre urine, mais c’est également possible avec celle de sa mère ou des étrangers en cas d’urgence. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Shannon à 4 ans en buvant l’urine diluée de sa mère (Sigrid explique que dans ce cas que ce n’était pas très problématique car elle l’a allaitée jusqu’à 3 ans donc c’est un facteur à prendre en compte).

Quelle urine boire ?

La meilleure urine reste la sienne, car l’urine contient le remède de son propre mal. On peut boire n’importe quelle urine de la journée mais le gout change non seulement avec l’alimentation mais aussi selon les émotions et l’état d’esprit. Émotions négatives = mauvais gout/émotion positive = meilleur gout. Sa fille commence avec de l’urine diluée dans une bouteille d’eau (1 C à S pour un enfant).

Traitement de l’eczéma et d’autres pathologies de la peau

D’après notre interview et les témoignages obtenus par des personnes ayant déjà expérimenté cette pratique, l’urinothérapie serait efficace sur l’eczéma et sur les autres problèmes d’ordre dermatologiques que l’on rencontre au quotidien, en effet, n’étant pas stérile, l’urine contient des enzymes et d’importants agents antibactériens bénéfiques au traitement de multiples pathologies, telles que l’eczéma, le psoriasis ou même l’acné. Ceci, en tartinant (oui aucune ironie, littéralement tartiner) sa peau atteinte de son urine, quotidiennement, et si possible, plusieurs fois par jour, par exemple, pour l’eczéma, il serait préférable de faire comme suit :

  •     Utiliser une compresse imbibée de son urine ;
  •     Laisser 1 minute sur la peau ;
  •     Enfin, rincer bien sûr (nous ne voulons pas non plus pousser la folie trop loin)

Il est à noter, que cette pratique s’utilise 2 à 3 fois par jour.

Traitement des piqures

La légende dit qu’il faut uriner sur une piqure pour la soigner, et bien, la légende dit vrai, car notre pipi est très efficace sur toutes sortes de piqures, notamment les piqures de méduses qui nous envahissent chaque année, et dont on ne peut pas se débarrasser quand on est en train de nager tranquillement, donc appliquer son urine sur la piqure permet de la désinfecter et de l’aider à cicatriser plus vite, en plus d’atténuer la douleur causée par cet être nageant maléfique.

L’urinothérapie pour les différents problèmes de santé

Comme déjà dit plus haut, l’urine contient diverses substances dont le corps a impérativement besoin afin de combattre bon nombre de maladies, à savoir : les maladies respiratoires (asthme, grippe…), les troubles digestifs, rhumatismaux, ORL et même psychiques, car l’urinothérapie s’avère être un excellent remède contre la dépression, alors n’hésitez surtout pas à boire un verre tous les jours de votre pipi afin d’éviter les éventuels coups de blues, surtout si la vie de votre côté est un cauchemar, votre urine peut vraiment être un allié de taille. Pour ce qui des problèmes de la sphère ORL, il est conseillé d’inhaler son urine afin de traiter une otite, par exemple.

Isothérapie d’un vaccin

L’isothérapie est définie comme une méthode de désensibilisation d’un patient par rapport à une maladie donnée, ceci, pour améliorer son système immunitaire, renforcer sa tolérance, et par conséquent, augmenter sa tolérance à ladite maladie, et devinez de quoi est fait ce fameux vaccin ? Un seul mot, urine, bien évidemment, c’est fabriqué à partir de l’urine du patient lui-même, donc pas de panique ! Donc l’urine est un excellent traitement aux infections urinaires, aux intoxications, et même aux effets secondaires et indésirables des médicaments.

Masque pour cheveux

Pour finir, (bien que les bienfaits de l’urine ne soient pas vraiment finies), on peut citer une dernière utilisation de cette substance que tout le monde qualifie de dégoutante, qu’est un masque pour cheveux. Si vous aspirez à avoir de beaux cheveux longs et brillants, rien de tel qu’une bonne urinothérapie, juste après le lavage de vos cheveux pendant la douche, rincez vos cheveux avec votre urine, ne vous inquiétez surtout pas, ceci ne laisse aucune odeur désagréable.


Téléchargez mon ebook : 3 CONSEILS POUR METTRE EN PLACE SON JIS Jeûne Intermittent Sec

JIS-jeûne-intermittent-sec-conseils

Je suis Justine Lamboley, naturopathe et Heilpratiker, passionnée par la médecine naturelle et convaincue que le jeûne est la meilleure méthode pour ramener le corps et l’esprit à la santé parfaite.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marque déposée de H’aim academy Ltd, enregistrée au registre des sociétés numéro d’immatriculation 9324580, Siège social: 152-160 city road EC1V 2NX LONDON, UK
 
Mentions Légales     CGV     Politiques de Confidentialités